Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chakir Moullan, 8MAN : « Keep calm and call 8MAN »

janvier 2017 par Marc Jacob

Pour sa première participation au FIC, 8MAN présentera son offre « d’acces management » et de contrôle des identités. Chakir Moullan, Country Manager France d’8MAN, considère que la sécurité est tout d’abord une question de bon sens et de pragmatisme. Devant l’ampleur des menaces et de la tâche de sécurisation, il appelle les RSSI à « Keep calm and call 8MAN ».

Global Security Mag : Quel est l’objectif de votre participation au Forum International de la Cybersécurité 2017 (FIC) ?

Chakir Moullan : Sur le FIC, nous souhaitons échanger avec les directeurs informatiques et les responsables de la sécurité sur les nouvelles menaces qui sont apparues ces dernières années et surtout présenter nos approches innovantes pour les contrer.

GS Mag : Quelles sont les solutions de cybersécurité indispensables pour une administration ou une entreprise ?

Chakir Moullan : La cybersécurité, c’est d’abord une question de bon sens et de pragmatisme. Il faut dans un premier temps renouer le contact entre la direction informatique et les utilisateurs métiers afin de sensibiliser ces derniers et leurs expliquer leurs rôles dans le processus de la sécurité. Les solutions proposées doivent tout simplement assurer la cohérence entre les systèmes informatiques déjà existant et les nouvelles problématiques.

GS Mag : Quelles sont les principales préoccupations de vos clients ?

Chakir Moullan : L’année 2016 a été marquée par des menaces de sécurité très sévères comme les ransomware, qui ont montré la fragilité des systèmes d’information face aux menaces non seulement externes mais aussi internes. 2017 sera l’année du renforcement : on cherche à se protéger contre des cyberattaques toujours plus innovantes et évolutives. Pour cela, il est crucial de retrouver le contrôle de son système informatique et menant des audits régulier, de développer son Cloud et surtout de nettoyer le système déjà en place.

GS Mag : Selon vous, comment la menace va t-elle évoluer en 2017 ?

Chakir Moullan : La diversité des équipements, des annuaires et des supports, accentuée par le développement vers le Cloud, rend le système informatique de plus en plus complexe. Si les problématiques qu’elle déclenche sont maitrisées il y en a beaucoup d’autres pour les utilisateurs. Ces derniers, face à un système « flou » seront les premiers porteurs du risque informatique en 2017. Que ce soit par négligence ou parce qu’ils choisissent le Shadow IT pour faciliter leurs usages quotidiens, le risque qu’ils mettent en péril le système est augmenté.
Il faudra donc, pour limiter les failles de sécurité, responsabiliser les utilisateurs, verrouiller les périmètres d’action et organiser des processus pour assurer la sécurité à long terme.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Chakir Moullan : Face aux défis toujours plus importants et compliqués qui vous attendent en 2017, le plus important est de faire preuve de bon sens et de calme, pour se recentrer sur l’essentiel : « Keep calm and call 8MAN ».


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants