Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Chute de disque dur, Ontrack m’a sauvé la mise !

octobre 2020 par Marc Jacob

Découvrez le témoignage d’Auore Alifanti, photographe professionnelle dont le disque dur principal était HS après une petite chute.

« Je m’appelle Aurore Alifanti, je suis photographe professionnelle. Il y a quelques semaines, mon disque dur principal a fait une chute de 20cm. Et Ontrack m’a sauvé la mise !

L’importance de la sauvegarde pour les photographes

Quand on est photographe, on sait bien que la sauvegarde et l’archivage des photos ne doit surtout pas être négligé. D’ailleurs, j’utilise pour cela deux disques durs, un disque de 2 To pour mon utilisation quotidienne, et un disque de 4 To pour l’archivage que je sollicite moins souvent. Et je mets un point d’honneur à ranger et archiver tous mes documents avec un classement méticuleusement structuré aux petits oignons.

Quand mon disque dur d’archivage est tombé de 20 cm, ce sont toutes mes archives professionnelles et personnelles, et tous mes RAW (format photo) de 2015 à 2019 que j’ai vu s’envoler. Je me suis retrouvée dans l’incapacité d’accéder à mes contrats professionnels et à mes documents personnels.

J’ai d’abord commencé par démonter le disque moi-même et j’ai testé plusieurs options comme le brancher sur une station d’accueil externe. Je voulais vérifier si le problème ne venait pas simplement de la connectique. Mais je n’ai pas pu accéder aux données.

J’étais très embêtée parce qu’au-delà de la perte des documents archivés, j’ai été bloquée dans ma vie professionnelle. J’ai notamment dû ralentir temporairement l’activité de mon blog pour apprendre la photo parce qu’il me manquait des supports dont j’avais besoin pour écrire de nouveaux articles.

La solution : faire appel à un professionnel pour récupérer les données

Étant donné l’importance de ce qui était sur mon disque, j’ai choisi de faire appel à un professionnel : OnTrack. De passage à Paris, j’ai déposé mon disque dur un lundi matin directement dans leurs locaux à Verrières-le-Buisson. Ils ont aussi plusieurs points de contact partout en France et à l’étranger puisque c’est une entreprise internationale.

Dès réception, ils sont capables en quelques heures de faire un diagnostic sur mon pauvre disque. Après avoir rempli un formulaire de demande d’évaluation, le disque part au labo. C’est une évaluation gratuite et sans engagement. Ontrack détermine alors le problème et fait une estimation en pourcentage du nombre de données récupérables. Pour ma part, ils ont estimé pouvoir récupérer 90 à 100 % des fichiers. Ils proposent ensuite un devis avec trois services : standard (10 à 15 jours ouvrés), express (3 à 5 jours ouvrés) et urgent 12 à 48h.

Lors de la démarche, j’ai été mise en relation avec spécialiste. Alexandre a été hyper transparent et m’a expliqué tous les détails de l’opération. Quand mon disque de bureau est accidentellement tombé, la tête de lecture a été endommagée. Il a donc fallu en commander une nouvelle pour extraire les données. Mais le plus important est que dans sa chute, la tête de lecture a rayé le disque qui était en fonctionnement. Autrement dit, une partie de mes fichiers a été endommagée…

Après signature du devis, la nouvelle tête de lecture a été commandée et le disque est parti en salle blanche. Le disque image étant endommagé, l’extraction a pris beaucoup de temps. Alexandre me tenait au courant. Je l’embêtais beaucoup à tel point qu’il m’a même précisé "le taux de transfert est de 18 %, notre objectif est de nous rapprocher au maximum du 100 %".

Enfin l’instant de vérité est arrivé.

Fichiers en Bon état : 116 238 fichiers soit 1,03 TB
Fichiers en état partiel : 28 701 fichiers soit 1,06 Tb risquant de ne pas s’ouvrir

Ontrack a récupéré 80 % des fichiers en bon état, et 20 % des fichiers sont endommagés. Si ces 20 % représentent 1 To en termes de poids, c’est parce que ce sont majoritairement des fichiers RAW et TIFF. J’ai néanmoins pu accéder à une grande partie des fichiers dits « partiels ».

J’ai reçu mes données sur un nouveau disque dur 4 To. Pour accéder au disque chiffré, j’ai reçu un code de sécurité par e-mail. Les fichiers étaient séparés dans deux dossiers : bons et partiels. Et dans chaque dossier, le nom des documents et ma belle architecture de classement ont été conservés. Une surprise à laquelle je ne m’attendais pas ! Cela m’a permis de facilement faire le tri et de vérifier s’il me manquait des fichiers importants.

Un service de qualité pour une mission récupération de données réussie

Dernier point, le tarif. Il est vrai que ce genre de service n’est pas donné. Pour la récupération des données et le transfert sur un disque dur équivalent (4 To), j’ai payé 649 € HT soit 778,80 € TTC. Information importante, Ontrack propose aussi le paiement en plusieurs fois.

Comme je le disais, toute ma vie était sur ce disque dur et il faut savoir à qui on peut confier sa vie dans ce genre de moments. Finalement j’ai récupéré + de 80 % de mes données et j’ai pu limiter les dommages causés par ce genre d’incident sur mon activité.

Un grand merci à Ontrack et particulièrement à Alexandre et Tormod ! »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants