Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

KOOKAÏ choisit le SD-WAN de GTT pour accompagner sa transformation digitale en Europe

octobre 2020 par Marc Jacob

GTT Communications, Inc. annonce que la marque de prêt-à-porter féminin KOOKAÏ, va déployer le SD-WAN managé et la connectivité de GTT dans ses 148 bureaux et magasins en France et en Espagne.

La boutique en ligne et les magasins KOOKAÏ en France et en Espagne font confiance au réseau de GTT depuis une dizaine d’années, pour supporter les flux de données critiques tels que les inventaires, les commandes et les paiements. L’entrée dans la prochaine phase de la transformation digitale de KOOKAÏ s’accompagne d’un usage accru des terminaux de vente sans contact, et du marketing vidéo en temps réel afin d’améliorer l’expérience en magasin. La marque montre également une volonté d’innover dans l’expérience en ligne et souhaite répondre à la hausse des ventes Internet, qui ont augmenté de façon spectaculaire ces 6 derniers mois.

Le service de SD-WAN managé fourni par GTT garantira l’acheminement sécurisé et optimal du trafic sur le réseau de KOOKAÏ, ainsi que sa résistance à la forte activité des utilisateurs. GTT installera également une liaison Internet locale et un hotspot Wi-Fi sur chaque site KOOKAÏ pour les clients et les collaborateurs des magasins. Les bureaux comme les boutiques seront connectés via la fibre ou le haut-débit, avec des liaisons 4G de secours pour garantir la résilience.

“Nous sommes ravis de poursuivre cette relation bâtie sur le long terme avec KOOKAÏ, en lui apportant les bénéfices du SD-WAN managé pour soutenir sa stratégie de transformation digitale,” déclare Ernie Ortega, CRO et CEO par intérim de GTT. “Nous sommes impatients de continuer à accompagner KOOKAÏ afin de proposer une expérience d’achat unifiée pour ses clients grâce à nos services réseaux dans le cloud.”




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants