Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Serge Cousin, PDG de CIV : Cebit 2012, les pays émergents toujours plus présents

mars 2012 par Marc Jacob

D’années en années le Cebit perd de son intérêt pour les grands fournisseurs de la sécurité et des Data Centers. Lors de l’édition 2012, Les grands groupes comme Check Point, Fortinet, Netasq, Trend Micro, Schneider APC, Emerson, Eaton... soit étaient présents avec leurs grossistes, soit avaient une représentation de principe sur la partie réservée aux distributeurs. Par contre, les fournisseurs venus d’Asie étaient encore plus nombreux que les années précédentes. Enfin, tous les champions allemands ont répondu présents une fois de plus. Au fil du temps, le Cebit semble devenir plus le Salon Allemand de l’informatique et de moins en moins un salon international, mis à part bien sûr pour les pays émergents. Pour Serge Cousin, PDG de CIV, cette édition "l’a laissé un peu sur sa faim", même s’il a remarqué une nouveauté chez ICEOTOPE et apprécié les nouvelles gammes proposées par Rittal.

GS Mag : Quels sont les points marquant de l’édition 2012 duCebit ?

Serge Cousin : J’ai en particulier remarqué la société ICEOTOPE qui a lancé un système de récupération de la chaleur dissipée par les serveurs pour chauffer d’autres locaux, comme des bureaux... Il annonce un PUE de 1,05 grâce à ce système. J’ai été assez surpris par le nombre d’entreprises venues d’Asie de plus en plus importante. On commence dans le pavillon des softwares à voir des sociétés indiennes. Par contre, j’ai eu l’impression qu’il n’y a pratiquement plus de produits de réseaux des grands leaders hormis ceux des sociétés venues d’Asie. Il n’y avait pratiquement pas d’entreprises françaises mis à par PGEP ou encore Socomec...

GS Mag : Vous êtes un des clients de Rittal, quels sont les nouveautés qui vont ont séduites ?

Serge Cousin : J’ai été séduit par la volonté d’optimiser toutes leurs baies. Rittal a vraiment travaillé sur le sujet pour simplifier la vie de l’installateur. Comme nous sommes tous à la recherche d’optimisation des coûts cela est un élément différenciateur que je n’ai pas trouvé ailleurs. Les ingénieurs de Rittal se sont posés les bonnes questions cela leur permet de conserver leur valeur ajoutée et de se positionner dans le haut de gamme, tout en conservant un bon rapport qualité prix. De plus le logiciel RiZone est très intéressant surtout du fait qu’il est ouvert et donc compatible avec l’ensemble des machines qui fonctionnent dans l’environnement IP. De surcroît il est à un prix "low cost". J’ai aussi apprécié leur offre de container au format transport par route et bateau qui semble très intéressante dans le cadre de l’exportation. Ils ont vraiment fait une avancée par rapport à l’année dernière,

GS Mag : Au final quelle est votre impression de ce Cebit ?

Serge Cousin : Il devient de plus en plus un salon fait pour les allemands. Les constructeurs étrangers occidentaux sont de moins en moins présents. A qui la faute aux sociétés qui ne viennent plus ou aux allemands qui font du protectionnisme ?




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants