Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Trend Micro Incorporated annonce de nouvelles fonctionnalités basées sur l’IA au sein de Trend Vision One™

mai 2024 par Marc Jacob

Trend Micro Incorporated annonce la disponibilité des nouvelles fonctionnalités basées sur l’IA au sein de sa plateforme Trend Vision One™. Ces dernières sont destinées à sécuriser l’utilisation organisationnelle et mieux gérer les risques associés à l’adoption massive de nouveaux outils d’intelligence artificielle.

A l’occasion de la conférence RSA 2024 qui s’est tenue aux Etats-Unis la semaine dernière, Eva Chen, cofondatrice et PDG de Trend Micro, a présenté l’orientation technologique de la plateforme de cybersécurité : Trend Vision One™. A cette occasion, des experts de Trend ont également animés un cycle de conférences autour de l’IA pour revenir notamment sur l’usage malintentionné de la technologie par les acteurs malveillants et les risques liés : deepfake, désinformation, etc.

Trend présente de nouvelles fonctionnalités pour protéger chaque personne accédant aux services de GenIA publics ou privés au sein des organisations. Les nouvelles fonctionnalités de Trend Vision One™ - Zero Trust Secure Access (ZTSA) renforcent le leadership de Trend en tant que premier fournisseur à se concentrer à la fois sur la sécurisation des services d’IA ainsi que des utilisateurs en entreprise :
• Gestion centralisée de l’accès des collaborateurs et de l’utilisation des applications d’IA,
• Inspection rapide pour prévenir les fuites de données et les injections malveillantes,
• Filtrage de contenu pour répondre aux exigences de conformité,
• Défense contre les attaques LLM (grands modèles de langage).
Ces fonctionnalités, qui s’appuient sur un usage aguerri de l’IA en matière de protection clients, aident à gérer les risques humains inhérents à l’utilisation de l’IA. Elles viennent compléter les capacités éprouvées de la solution en matière de contextualisation des alertes et décryptage de scripts complexes, d’alimentation de requêtes de recherche de menaces pouvant aider à éradiquer l’hameçonnage par vol d’identifiants, de recommandation d’actions de réponse personnalisées, etc.

Les experts de Trend ont également livré des conseils à l’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) sur de possibles révisions à apporter à leur modèle de maturité Zero Trust. Le Zero Trust Maturity Model (ZTMM) de la CISA a pour mission d’aider les organisations à sécuriser les intégrations de technologies émergentes au sein de leurs projets.

« En plus d’établir et de préciser les politiques de gouvernance de l’IA, les équipes de sécurité ont besoin de mécanismes efficaces pour identifier, surveiller et mettre en œuvre des contrôles en matière d’utilisation de l’IA tant au niveau des collaborateurs que de l’entreprise. Les spécialistes de la cybersécurité comme Trend Micro - qui combine décennies d’expertise, expérience dans l’IA et solutions éprouvées de surveillance et de mise en œuvre de contrôles aussi bien on-premise, que cloud ou SASE - sont les mieux placés pour aider les équipes de sécurité à adopter rapidement l’IA pour accélérer les objectifs commerciaux de manière sécurisée », commente Dave Gruber, Principal Analyst - Enterprise Strategy Group

Trend défend un modèle d’IA responsable et estime que tous les acteurs de la cybersécurité ont la responsabilité de s’assurer que leurs technologies soient développées et utilisées de manière éthique, transparente et responsable. Car le risque cyber associé à l’IA s’applique également aux fournisseurs de sécurité.

En tant que partenaire de confiance des forces de l’ordre mondiales et des comités consultatifs de sécurité, Trend se félicite d’avoir pu livrer ses recommandations au CISA. L’entreprise est également fière de figurer parmi les signataires du ‘Tech Accord to Combat Deceptive Use of AI in 2024 Elections’ (‘Accord technologique pour lutter contre l’utilisation frauduleuse de l’IA dans le cadre des élections de 2024’) pour lutter contre la désinformation.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants