Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Seagate lance Mozaic 3+

janvier 2024 par Marc Jacob

Seagate Technology lance la plate-forme de disque dur Mozaic 3+ qui intègre la mise en œuvre de la technologie HAMR (enregistrement magnétique assisté par laser) de Seagate. Ce lancement annonce des densités surfaciques inégalées de plus de 3 To (3TB+) par plateau, ainsi qu’une feuille de route qui prévoit d’atteindre plus de 4 To (4TB+) et 5 To (5TB+) par plateau dans les années à venir.

Les centres de données hyperscale sont les premiers à adopter la nouvelle plate-forme Mozaic 3+, qui offre cette densité surfacique sans précédent !

L’innovation Seagate en matière de densité surfacique, qui augmente le nombre de bits pouvant être stockés sur un plateau, résout les problèmes courants du secteur. Mozaic 3+ permet aux clients de stocker plus de données qu’auparavant dans le même espace. Le passage d’un disque à enregistrement magnétique perpendiculaire (PMR) conventionnel de 16 To (la capacité moyenne dans les grands centres de données) à un disque Exos de 30 To doté de la technologie Mozaic 3+ permet de doubler la capacité pour un encombrement identique.
La plate-forme utilise à peu près les mêmes composants matériels que les disques durs PMR tout en augmentant considérablement la capacité, ce qui permet aux centres de données de réduire considérablement les coûts d’acquisition et d’exploitation du stockage, notamment en réduisant de 40 % la consommation d’énergie par téraoctet. Mozaic 3+ peut également aider les clients à atteindre leurs objectifs de durabilité, une priorité absolue pour les grands centres de données, en offrant une réduction de 55 % du carbone incorporé par téraoctet (en comparant un disque Mozaic 3+ de 30 To à un disque PMR traditionnel de 16 To).
Voici quelques points forts de la nouvelle plate-forme Mozaic 3+ :
1. Support en alliage de platine en super-réseau. La physique fondamentale de l’enregistrement à haute densité nécessite une taille de grain du support plus petite à l’échelle nanométrique. La difficulté réside dans le fait que les petits grains sont plus instables. Les alliages existants n’offrent pas une stabilité magnétique suffisante pour un stockage efficace et fiable. Dans les disques durs Mozaic 3+, l’alliage du support utilise une structure en super-réseau fer-platine inédite, qui augmente considérablement la coercivité magnétique du support de disque. Cela permet une écriture des données précise et une stabilité des bits sans précédent.
2. Graveur plasmonique. Comme les supports sont rendus magnétiquement « plus durs » pour éviter l’instabilité, leur conception nécessite un graveur révolutionnaire, une merveille de miniaturisation et d’ingénierie de précision qui est la mise en œuvre unique de la technologie HAMR de Seagate. Cette technologie repose sur un laser nanophotonique qui produit un point de chaleur infinitésimal sur la surface du support pour écrire les données de manière fiable.
Seagate prévoit d’intégrer verticalement le laser nanophotonique dans le sous-système d’écriture plasmonique. « Le développement de cette technologie laser unique en interne pour Mozaic 3+ garantira une efficacité et un rendement encore plus élevés, ce qui permettra de faire face à l’évolution rapide de la production de masse », a déclaré Dave Mosley.
3. Lecteur spintronique de 7e génération. Les grains de données écrites plus petits ne sont utiles que s’ils peuvent être lus. Intégré avec les sous-composants du graveur plasmonique, le lecteur devait également évoluer. Intégrant la technologie quantique, Mozaic 3+ inclut l’un des capteurs de lecture de champ magnétique les plus petits et les plus sensibles au monde.
4. Contrôleur intégré en 12 nm. Pour orchestrer efficacement toute cette technologie, un contrôleur intégré, système sur puce entièrement développé en interne, était nécessaire. Ce circuit intégré sophistiqué propre à une application offre des performances jusqu’à trois fois supérieures à celles des solutions précédentes.

« L’amélioration de la densité surfacique des disque durs est essentielle à l’expansion économique et efficace de la base existante de stockage en masse sur disque dur, en particulier dans les centres de données », a déclaré John Rydning, vice-président de la recherche chez IDC Global DataSphere. « La percée innovante de Seagate en matière de densité surfacique arrive à point nommé et permettra à la société de fournir des disques durs aux capacités toujours plus élevées pendant de nombreuses années. »

En plus des centres de données, la technologie de stockage Mozaic 3+ permettra un large éventail de cas d’utilisation, allant des marchés d’entreprise aux marchés de la périphérie, des NAS et des applications d’imagerie et de vidéo (VIA).


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants