Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les Français menacés par les contenus pour adultes, le streaming vidéo et les faux liens Office365

juin 2024 par NordVPN

Selon une nouvelle étude menée par NordVPN, société de cybersécurité, les contenus pour adultes, les sites d’hébergement de vidéos gratuites et les sites qui usurpent l’identité de marques connues sont ceux qui présentent le plus de menaces pour la sécurité et la vie privée. En effet, ils contiennent des logiciels malveillants, des publicités intrusives et des traqueurs.

Rien qu’en mai, la fonction Protection Anti-menaces Pro de NordVPN a bloqué plus de 5 milliards de publicités intrusives, près de 40 milliards de traqueurs et 60 millions de tentatives d’infection par des logiciels malveillants. Avec plus de 15 millions d’incidents liés à des logiciels malveillants, la France est l’un des pays les plus touchés parmi tous les utilisateurs de Protection Anti-menaces Pro dans le monde. Une analyse approfondie de ces incidents détectés a révélé des menaces vitales pour la cybersécurité et la vie privée que les utilisateurs devraient connaître et dont ils devraient se protéger.

"Chaque jour, nous sommes confrontés à des cybermenaces sans même nous en rendre compte. Même si nous ne voyons pas à l’œil nu les logiciels malveillants ou les traqueurs, ou si nous pouvons supporter l’irritation causée par les publicités intrusives, cela ne nous met pas à l’abri de graves problèmes de protection de la vie privée et de cybersécurité. Nous devons améliorer nos connaissances et utiliser des outils technologiques fiables pour éviter ces menaces.” déclare Adrianus Warmenhoven, conseiller en cybersécurité chez NordVPN.
“La plupart des fonctions anti-malware intégrées dans les VPN populaires se limitent généralement à un simple filtrage DNS. L’outil de protection numérique de NordVPN est maintenant mis à niveau vers Protection Anti-menaces Pro et aide les utilisateurs à éviter le piratage, le suivi, le phishing, les escroqueries, les logiciels malveillants, ainsi que les publicités et les cookies gênants"

Un logiciel malveillant se cache dans des sites pour adultes et des liens Office365 mal orthographiés
Les malwares sont des logiciels malveillants : virus, chevaux de Troie, ransomwares et spywares conçus pour endommager les appareils des utilisateurs. Ils peuvent voler des données sensibles, crypter des fichiers importants ou même prendre le contrôle de l’appareil, ce qui permet au criminel d’en avoir la maîtrise totale. Les utilisateurs peuvent souvent infecter leurs appareils avec des malwares en visitant des sites malveillants.
Les recherches de NordVPN montrent que du 1er janvier au 31 mai, Protection Anti-menaces Pro a bloqué plus de 24 millions de liens malveillants dans des sites à contenu adulte (soit 8% de tous les sites bloqués), ainsi que 16 millions de liens dans des sites non classés (5%), et 13 millions dans des sites de services web (4%).
En outre, les cybercriminels utilisent plus souvent des fautes d’orthographe de marques populaires pour inciter les victimes à cliquer sur des liens de phishing et à télécharger des fichiers infectés. Pas moins de 99 % de toutes les attaques de phishing utilisent seulement 300 marques pour tromper les victimes. Les marques les plus populaires dont les utilisateurs ont usurpé l’identité pour diffuser des logiciels malveillants sont Office365 (86 000 URL usurpées découvertes), Gazprom (60 000), AT&T (28 000), Facebook (19 000) et Bet365 (15 000)*.

En France, un appareil fait l’objet de 100 attaques de logiciels malveillants par mois
Le risque d’être infecté par des logiciels malveillants varie également en fonction de la région géographique. Ces différences peuvent être attribuées aux différents niveaux de connectivité à l’internet, de développement économique et de sensibilisation à la cybersécurité dans les différents pays.

L’étude de NordVPN a montré que Protection Anti-menaces Pro a bloqué plus de 15 millions de tentatives d’infection des appareils des utilisateurs français au cours de la période de recherche. En moyenne, un appareil appartenant à un utilisateur français est exposé à 100 incidents liés à des malwares chaque mois. En comparaison, l’Ukraine est le pays le plus touché, avec 786 tentatives d’infection d’un appareil par des logiciels malveillants par mois.
Les traqueurs portant atteinte à la vie privée règnent sur les sites d’hébergement gratuit de vidéos

Les traqueurs de sites web sont une vaste catégorie d’outils portant atteinte à la vie privée qui collectent des informations sur l’activité des utilisateurs. Les traqueurs prennent généralement la forme de scripts spéciaux, de cookies de navigation ou de pixels de suivi. Malheureusement, en cas de violation de données, les données stockées par les traqueurs peuvent tomber entre les mains de cybercriminels.

C’est pourquoi les utilisateurs doivent être très attentifs lorsqu’ils utilisent des sites d’hébergement de vidéos gratuites (28 % de tous les traqueurs bloqués), des sites de stockage en ligne (13 %) et des moteurs de recherche (13 %), qui, selon l’étude, sont les premiers à suivre les activités des utilisateurs. Depuis le 1er janvier, Protection Anti-menaces Pro a bloqué 39 milliards de traqueurs sur les seuls sites d’hébergement de vidéos gratuites, tandis que la catégorie du stockage en ligne est responsable de 18 milliards de traqueurs.
"Les sites web partagent ou vendent souvent à des tiers les données collectées par les traqueurs. Mais ceux qui veulent protéger leur vie privée peuvent utiliser plusieurs outils pour devenir moins traçables. Par exemple, le VPN, qui modifie l’adresse IP réelle et l’emplacement virtuel, le bloqueur de traqueurs ou les navigateurs de protection de la vie privée", explique Warmenhoven.

Les publicités intrusives ne sont pas seulement gênantes
Les publicités invasives et non pertinentes qui apparaissent inopinément, bloquent la page d’accueil et ouvrent de nouvelles pages et fenêtres sont également les plus courantes sur les sites d’hébergement de vidéos gratuites, de contenu pour adultes et de publicité. Depuis le début de l’année, Protection Anti-menaces Pro en a détecté et bloqué des milliards : plus de 2B, 1B et 807M, respectivement.
En outre, les publicités intrusives sont bien plus qu’un simple élément gênant de la navigation sur internet ; elles sont une question de vie privée et de sécurité. Elles peuvent également infecter les appareils des utilisateurs en les reliant à des sites malveillants, violer la vie privée en collectant des données sur l’activité web et affecter la vitesse de chargement des sites web.

Comment se protéger des cybermenaces les plus courantes
Pour se protéger des menaces courantes de cybersécurité telles que les logiciels malveillants, les traqueurs et les publicités intrusives, Adrianus Warmenhoven conseille de prendre les précautions suivantes :
• Développer de bonnes habitudes en matière de cybersécurité. Les cybercriminels exploitent l’apathie, la confusion et l’ignorance, en espérant que les victimes renonceront à faire preuve de diligence raisonnable. Par exemple, la plupart des tentatives de phishing utilisent des noms déformés de marques populaires.
• Vérifier, télécharger, analyser, installer. Les exécutables de malware peuvent être déguisés ou même cachés dans des fichiers légitimes. Vérifiez toujours le site web à partir duquel vous souhaitez effectuer un téléchargement et utilisez toujours des outils anti-programmes malveillants tels que Protection Anti-Menaces Pro pour inspecter les fichiers que vous téléchargez. Cela inclut les pièces jointes suspectes envoyées par courrier électronique.
• Faites attention à l’endroit où vous allez en ligne. Certaines catégories de domaines web sont beaucoup plus susceptibles que d’autres d’héberger des logiciels malveillants susceptibles de compromettre votre appareil. Si vous visitez des sites web susceptibles de contenir des logiciels malveillants, faites attention à ce que vous tapez, cliquez et téléchargez.


Méthodologie : Les statistiques mentionnées ci-dessus ont été acquises en analysant les données agrégées recueillies par le service Protection Anti-Menaces Pro de NordVPN du 1er janvier au 31 mai 2024. NordVPN n’est pas soutenu par, entretenu, sponsorisé par, affilié ou associé de quelque manière que ce soit aux propriétaires des marques mentionnées. Les marques sont indiquées uniquement dans le but de rapporter avec précision les informations relatives aux marques les plus susceptibles d’être usurpées pour diffuser des logiciels malveillants*.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants