Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La Suède continue d’être une cible privilégiée pour les attaques DDoS alors qu’elle rejoint l’OTAN – Analyse de NETSCOUT

mai 2024 par NETSCOUT

Les équipes ASERT de NETSCOUT viennent de publier une analyse approfondie des récentes attaques DDoS ciblant la Suède, un pays devenu un point névralgique dans le paysage des cyberattaques mondiales, notamment depuis ses démarches pour rejoindre l’OTAN et son soutien à l’Ukraine. En 2023, la Suède a été la cible d’une attaque massive de 500 Gbps, une intensité qui s’est accrue au cours de l’année pour atteindre 730 Gbps.

Ces incidents sont détaillés dans le rapport de menace de NETSCOUT pour le premier semestre 2023.

En 2024, les attaques ont persisté, exacerbées par l’adhésion officielle de la Suède à l’OTAN, après l’approbation de la Turquie et de la Hongrie. Cette situation a entraîné des représailles de la part de divers groupes hacktivistes, détectées par NETSCOUT grâce à une surveillance avancée. L’analyse révèle également l’implication présumée de groupes de hackers politiquement motivés, tels que NoName057, Anonymous Sudan, Russian Cyber Army Team, et Killnet, tous alignés sur des idéaux russes.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants