Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

ZyLAB, meilleur élève du marché de l’e-discovery selon Gartner

janvier 2008 par Emmanuelle Lamandé

ZyLAB reçoit la note « Strong Positive » par Gartner dans son rapport « MarketScope for E-Discovery and Ligitation Support Vendors 2007 ».

Selon ce rapport, « le marché de l’e-discovery comprend des produits et services qui permettent aux informations de tous types stockées électroniquement d’être identifiées, préservées, collectées, traitées, revues, fournies et gérées sur une période donnée ». Gartner considère que les sociétés qui ont reçu la note « Strong Positive » doivent être perçues comme « des fournisseurs de produits, services ou solutions stratégiques. Les clients devraient poursuivre leurs investissements et les clients potentiels devraient considérer ce fournisseur comme un prestataire sérieux pour leurs investissements stratégiques ».

La suite ZyIMAGE e-Discovery apporte aux entreprises une solution de gestion intégrée de l’e-Discovery en capturant, recherchant, structurant et dévoilant les informations. Cette solution s’appuie sur un référentiel de données XML stable et fournit aux utilisateurs les outils pour rechercher, extraire et archiver les informations cruciales à l’aide d’un navigateur Internet standard. Toutes les données non structurées sont stockées aussi longtemps qu’il le faut et les fonctionnalités intégrées permettent aux utilisateurs de capturer et d’ajouter de nouvelles données, de les analyser et les partager, de rédiger des documents spécifiques (si nécessaire) et d’extraire et de partager les fichiers. Grâce à sa structure modulaire, ZyIMAGE est complètement évolutive et représente une solution parfaitement adaptée aux besoins des entreprises tant au niveau global de l’entreprise qu’au niveau d’un service.

L’étude MarketScope de Gartner note que « les dépenses faites sur les logiciels et les services d’e-discovery devraient augmenter de plus de 35% par an jusqu’à 2011. Les entreprises qui achètent un logiciel d’e-discovery peuvent réduire leurs dépenses juridiques en améliorant leur contrôle sur le contenu non structuré, notamment l’email. Elles peuvent également réduire les coûts et les risques en prenant le contrôle de la conservation documentaire, de leur suivi, du stockage des fichiers, de leur traitement et des révisions légales au lieu d’externaliser ces actions ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants