Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Teresa Marshall, Ubifrance : Infosecurity Europe est une porte d’entrée pour le marché européen de la sécurité

mai 2014 par Marc Jacob

Le pavillon a encore fait le plein cette année avec dix sociétés françaises présentes. Pour Teresa Marshall, Senior Trade Adviser d’Ubifrance cette présence française est importante car Infosecurity Europe est une porte d’entrée sur le marché européen d’autant que tant pour la France que pour le Royaume-Uni la cyber-sécurité est devenu un enjeu national.

GS Mag : Comment s’est passé l’organisation du pavillon France ?

Teresa Marshall : La pavillon français s’est organisé un peu comme les années précédentes. Nous avons eu pas mal de nouvelles entreprises comme IDECSI, Lexsi, Diateam, Nov’IT, Ercom et Cilasoft. On peut aussi rajouter Mobiquant qui est revenu après une année d’absence. Nous avons ainsi atteint notre objectif de 10 entreprises comme les années précédentes.

GS Mag : Quel est l’intérêt pour une entreprise française de venir sur la pavillon français ?

Teresa Marshall : En fait, c’est une porte d’entrée sur le marché européen. De plus cela aide une entreprise à venir exposer ici à un tarif préférentiel négocié avec l’organisateur. Ce partenariat permet aux entreprises de ne pas avoir à s’occuper de la logistique De plus, nous adressons un communiqué commun réalisé par le service presse d’Ubifrance et une invitation à des partenaires potentiels en amont du salon.

GS Mag : Comment se porte le marché britannique de la sécurité ?

Teresa Marshall : Le gouvernement britannique a investi et continu d’investir dans la cyber-sécurité afin d’accroître la connaissance des menaces auprès des entreprises et du grand publics. Ainsi, la cyber-sécurité est un des axes prioritaire dans ce pays. Une partie de la lutte consiste à sensibiliser le public au sens large.

GS Mag : quels sont vos projets pour l’édition 2015 d’Infosecurity ?

Teresa Marshall : Nous envisageons une nouvelle présence en 2015 sur ce salon car la cyber-sécurité est un secteur stratégique tant pour la France que pour le Royaume-Uni.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants