Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Swedbank déploie un système global de gestion d’identité avec Gemalto

septembre 2011 par Emmanuelle Lamandé

Swedbank déploie actuellement la solution pour entreprises Protiva de Gemalto au sein de son organisation, ainsi que dans 60 caisses d’épargne en Suède. L’objectif : un unique système global de gestion d’identité permettant de mieux protéger l’accès aux réseaux et aux ressources hébergées a distance sur le ‘cloud’.

Swedbank est la première banque de Suède et des pays baltes, forte de 10 millions de clients privés et de près de 700 000 clients entreprises. La solution Protiva, qui fait partie de l’offre de solutions de cloud computing de Gemalto, sécurisera l’accès aux réseaux de données et l’accès physique de 20 000 employés – quels que soit le pays, la division ou le système informatique concernés. Initialement mise en oeuvre en Suède, la solution est actuellement déployée dans les pays baltes, ainsi que dans plusieurs agences de petite taille à l’échelle internationale.

Dans le cadre d’un contrat pluriannuel, Gemalto fournit à Swedbank sa solution de badges convergents Protiva, qui repose sur la technologie PKI1 (Private Key Infrastructure) – une technologie pour l’authentification sécurisée d’identités en ligne. La solution inclut une plate-forme de serveurs et des applications logicielles pour une gestion complète des cartes. Elle inclut également des services d’assistance au déploiement et de maintenance complets, des services de personnalisation et de mise en conformité assurés par le bureau Gemalto de Stockholm, ainsi que des services évolués de renouvellement de cartes. En plus de fournir aux employés de Swedbank un accès sécurisé à leur réseau d’entreprise, à distance ou sur site, le badge d’entreprise Protiva autorise également le chiffrement des courriers électroniques et la signature numérique de documents.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants