Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Stormshield présente la nouvelle version de « Stormshield Data Security for Cloud & Mobility »

juin 2016 par Emmanuelle Lamandé

Stormshield poursuit le développement de sa solution de protection de données dans le cloud et sur les appareils mobiles en présentant la nouvelle version de « Stormshield Data Security for Cloud & Mobility ». L’application est également, désormais, disponible sur iOS.

« Stormshield Data Security for Cloud & Mobility » est une solution multi-plateformes, multi-devices (PC, serveur, smartphones) et multi-supports (applications Saas, serveurs de fichiers, messagerie, clés USB...).

Principales nouveautés de « Stormshield Data Security for Cloud & Mobility » :

- La solution, désormais compatible avec iOS, a pris en compte les codes de la mobilité. Une fonction d’authentification par biométrie a également été ajoutée à l’application. Afin de sensibiliser et inciter les utilisateurs de terminaux Android à protéger leurs données, un tutoriel d’utilisation de l’application a, de plus, été mis à disposition.

- Pour assurer la confidentialité en situation de mobilité, et en accord avec le passeport de conseils aux voyageurs édité par l’ANSSI, Stormshield a élevé le niveau de sécurité de « Stormshield Data Security for Cloud & Mobility » en intégrant une fonctionnalité de géolocalisation. Le blocage de l’application intervient automatiquement en fonction du risque lié au pays dans lequel l’utilisateur se trouve, interdisant ainsi l’ouverture de documents confidentiels qui pourraient apparaître en clair sur le terminal. Les règles de blocage sont définies par l’administrateur en fonction des spécificités de son organisation.

- De leur côté, les administrateurs disposeront, depuis la console, d’une meilleure visibilité et de statistiques sur l’usage de la solution par les utilisateurs : comment, combien de fois, avec quels terminaux et depuis quels endroits les utilisateurs manipulent des données confidentielles. Cette avancée fonctionnelle permet de limiter les risques, d’identifier les efforts de sensibilisation à réaliser et d’adapter la sécurité en fonction de la situation. Elle permet également de mieux appréhender la gestion de leurs licences et de les ajuster si besoin.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants