Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sophos : Les comptes sur Twitter de Britney Spears, Barack Obama et d’autres célébrités ont été piratés

janvier 2009 par Sophos

Profitant d’une faille de la sécurité du site Twitter, des pirates ont ciblé les comptes de 33 utilisateurs célèbres du site Twitter, dont ceux de Britney Spears, de Barack Obama et du présentateur de CNN Rick Sanchez. Leurs pages personnelles ont été détournées pour afficher des messages offensants ou gênants. Ces messages ont depuis été supprimés par les responsables de Twitter.

Les pirates ont eu accès à des outils normalement réservés au personnel technique de Twitter, qui permettent d’aider les utilisateurs bloqués à réinitialiser leur adresse électronique. Cette faille de sécurité fait suite à une autre attaque de phishing menée récemment contre le site, au cours de laquelle des cybercriminels ont pris le contrôle des comptes de plusieurs utilisateurs et s’en sont servis pour envoyer du spam au reste de la communauté Twitter.

« Cette nouvelle attaque est en fait beaucoup plus grave qu’une simple opération de phishing », commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud. « Il s’avère que les systèmes de Twitter exposaient potentiellement l’ensemble des comptes du service au risque d’une prise de contrôle par des pirates, et les utilisateurs touchés auraient pu être bien plus nombreux. Twitter va devoir mener une enquête approfondie sur sa sécurité pour s’assurer que cela ne puisse plus se reproduire et regagner la confiance de ses membres. Cette attaque doit sonner comme un avertissement s’adressant à toutes les entreprises en ligne détenant les identifiants de leurs utilisateurs pour les convaincre de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires, afin d’interdire tout accès illégitime. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants