Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Présidence Française de l’Union Européenne (PFUE) : Créer un véritable marché unique du numérique de confiance européen pour assurer notre autonomie stratégique

janvier 2022 par L’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN)

A l’occasion de la PFUE, la filière de la confiance numérique encourage la France à saisir cette opportunité majeure de faire progresser l’autonomie stratégique européenne.
L’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN) représentant les entreprises de cette filière, a adressé ainsi des propositions aux pouvoirs publics français pour que la transition numérique, une priorité de la PFUE, se fonde sur l’émergence d’un marché unique du numérique de confiance, seul à même de nous permettre d’assurer notre autonomie stratégique et la souveraineté numérique de l’Union Européenne.

La PFUE doit être l’occasion de faire avancer plusieurs initiatives européennes en cours dans les 5 domaines clés suivants : la gouvernance du numérique, la cybersécurité, l’identité numérique européenne, l’intelligence artificielle de confiance et la cryptographie post quantique.

Aujourd’hui, la numérisation tend à accélérer son usage sous l’effet des mesures sanitaires et organisationnelles (télétravail, etc.) successives liées à la crise de la COVID19 ce qui offre un potentiel majeur de développement et ouvre de grandes perspectives de progrès.

Pour autant, cela impose une vigilance particulière quant à la mise en sécurité de notre cyberespace et de ses applications. Le défi pour l’Union européenne est tout à la fois de se donner les moyens de protéger cet espace numérique désormais essentiel à toutes nos activités, mais aussi réduire notre dépendance à l’égard d’acteurs extra-européens.

Il s’agit là d’un impératif à la fois démocratique et économique : la préservation des valeurs fondamentales de l’Europe va de pair avec la protection de l’espace numérique contre les cyber-risques. L’Europe a une voix originale à faire entendre pour promouvoir un numérique respectueux de nos valeurs cardinales. Les initiatives législatives européens doivent créer les conditions de l’existence d’un marché unique du numérique en Europe, concurrent, favorable à l’innovation et conforme aux enjeux de souveraineté stratégique européens. « L’Union européenne doit cesser d’être naïve dans ce domaine et aider l’écosystème stratégique qu’est notre filière de la confiance numérique à se déployer. Cela passe par la finalisation rapide d’un cadre législatif et normatif européen adapté, mais aussi par un effort massif de l’UE et des Etats-membres en termes d’équipement en outils de confiance numérique, ainsi que dans la recherche et développement sur les briques technologiques qui nous permettront de conserver la maîtrise de notre souveraineté technologique » indique Edouard Jeanson, Vice-Président de l’ACN.

Aussi l’ACN (Alliance pour la Confiance Numérique) propose que la Présidence française de l’Union européenne soit celle qui permettra à la fois d’accélérer la mise en œuvre du marché unique du numérique mais aussi de faire évoluer ce concept vers celui d’un marché unique du numérique de confiance.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants