Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Philippe Fauchay, RSA : La GRC, la mise en conformité et la gestion sont des sujets phares pour les RSSI

octobre 2012 par Marc Jacob

Lors des Assises de la Sécurité, Philippe Fauchay, Sales Distric Manager France, RSA a constaté un engouement particulier des RSSI pour les sujets liés à la GRC, la mise en conformité et la gestion des risques, même si d’autres sujets ont été évoqués comme les SOC de deuxième génération et la gestion des identités. Pour Philippe Fauchay, il faut que les RSSI investissent dès à présent dans des solutions qui les préparent à répondre à des questions qui ne se posent pas encore aujourd’hui.

GS Mag : Qu’avez-vous présenté aux Assises de la Sécurité 2012 ?

Philippe Fauchay : A l’occasion des assises de la sécurité RSA a présenté ses solutions innovantes dans les domaines du Security Management et de l’Identity Management. Deux gammes de produits qui ont évolués et se sont enrichies pour répondre aux nouveaux usages et problématiques que sont notamment : La virtualisation & le Cloud, la mobilité, le Big Data et la cybercriminalité.

Les solutions de Security Management telles que enVision, Archer, Netwitness, donnent à nos clients la visibilité sur ce qui se passe sur leur infrastructure IT et les moyens de gérer les menaces éventuelles afin d’en réduire l’impact sur le business. Par ailleurs, la sécurité devient aussi un problème de Big Data et les entreprises doivent désormais être capables de traiter et d’analyser de manière pertinente des volumes de données de sécurité de plus en plus importants. C’est aussi cet axe que RSA couvre de manière innovante avec les nouvelles capacités de notre offre de Security Management.

Quant à la Virtualisation & le Cloud, avec une intégration optimisée des solutions RSA avec Vmware et VCE on peut affirmer que les offres RSA de sécurité du Cloud sont uniques et particulièrement bien adaptées pour répondre aux besoins de sécurité des environnements hybrides des clients.

GS Mag : Quels sont les tendances du marché de la sécurité pour 2013 ?

Philippe Fauchay : La GRC, la mise en conformité, la gestion des risques sont parmi les tendances que nous avons retrouvées chez la majorité de nos clients rencontrés durant les Assises.

Les SOC de deuxième génération représentent aussi une tendance importante, dans le contexte actuel où les des attaques ciblées se multiplient. Aujourd’hui les entreprises ont besoin de se doter d’outils de détection avancée et d’outils d’analyse forensics pour traquer tous les événements intervenus sur leur réseau et identifier les événements malveillants, et ainsi mettre en place les politiques nécessaires. Pour les entreprises, ce qui devient donc critique aujourd’hui, c’est de prendre conscience de ce risque et de savoir y faire face pour en réduire les dommages.

Nous avons également beaucoup parlé des évolutions en matière de gestion des identités et d’authentification, et de la manière d’y associer l’analyse des risques. Comment sera « l’après Token »...

GS Mag : Comment a été perçu votre conférence aux Assises de la Sécurité ?

Philippe Fauchay : Nous avons rassemblé près de 50 personnes lors de la conférence que nous avons co-animée avec Steria, sur la mise en place par Steria d’un SOC avancé fondé sur les solutions RSA.

Le retour des participants étaient très positifs sur la pertinence du sujet, la stratégie énoncée et également le retour d’expérience très pédagogique et très réaliste que nous a présenté Eric Fradet, Directeur de l’industrialisation de la gestion des Infrastructures chez Steria. L’approche de Steria permet aux entreprises d’accéder à une solution de sécurité industrielle. Steria sait définir un socle qui répond à 80% des besoins des clients en se basant sur les solutions RSA. En complément, Steria propose un catalogue de services sur mesure qui répond aux spécifités de chaque projet.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Philippe Fauchay : Investir dès à présent dans des solutions qui les préparent à répondre à des questions qui ne se posent pas encore aujourd’hui.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants