Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Oodrive s’offre les services d’Akamai

avril 2010 par Marc Jacob

Oodrive a choisi de s’appuyer sur les solutions d’accélérations web d’Akamai afin d’optimiser les temps de transfert de fichiers de ses clients vers les destinations les plus éloignées. Spécialement pensée pour les entreprises collaborant avec des filiales, des clients, ou des partenaires à l’étranger, la solution d’Akamai permet de multiplier la vitesse de transfert des fichiers par 3 ou 4 selon les régions du monde.

Créée en 1995, Akamai joue aujourd’hui un rôle important dans la transmission de contenus d’informations, des fournisseurs vers les consommateurs. La société crée un environnement d’exploitation numérique pour le web. Sa plateforme mondiale, constituée de milliers de serveurs, aide Internet à résister à la charge des requêtes quotidiennes de contenus riches. Lors du traitement de ces demandes, Akamai détecte et contourne les points vulnérables et autres problématiques d’Internet pour assurer un fonctionnement continu et optimal des sites web.

Oodrive a décidé de choisir les offres d’Akamai afin d’optimiser ses solutions de partage de fichiers et de collaboration via Internet (PostFiles et iExtranet).

En effet, pour les clients « du bout du monde », l’éloignement géographique et le réseau Internet souvent saturé peuvent provoquer des ralentissements dans l’accès aux plateformes en ligne d’Oodrive et aux données qu’elles contiennent ou encore lors de l’envoi de fichiers volumineux…

C’est pourquoi Oodrive choisit de s’appuyer sur les offres « Akamai Web Accelerator » et « Akamai Fast File Upload ». Ainsi, selon les régions du globe, l’implémentation de ces solutions permet de multiplier par trois la vitesse d’affichage des pages web, et de diviser par quatre le temps de transfert des fichiers.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants