Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Michel Tiberini, CEO, Quotium : Les RSSI doivent faire prendre conscience à leur management des risques grandissants autour des données

avril 2013 par Marc Jacob

Pour sa troisième participation à Infosecurity UK, Quotium présente la nouvelle version de Seeker sa solution d’analyse de code dynamique qui a été étendu à PHP, Dotnet et Java. Pour Michel Tiberini, CEO de Quotium, il faut que les RSSI fassent prendre conscience à leur management des risques grandissants autour des données des entreprises.

GS Mag : Que présentez-vous sur ce salon ?

Michel Tiberini : Nous présentons la nouvelle version Seeker, notre logiciel de sécurisation automatique des applications. Elle a été étendue à trois langages PHP, Dotnet, Java. Nous sécurisons les codes sources de ces langages. Les solutions actuelles font uniquement une revue statique du code source ce qui présente trois défauts : il faut avoir des spécialistes pour faire cette analyse. Elle génère énormément de faux-positif. Etant statique, cette analyse ne détecte pas les problèmes qui ont lieu durant le fonctionnement de l’application.

En revanche, Seeker analyse le code pendant le fonctionnement de l’application et l’exécution du code par rapport au flux de données lorsque cet ensemble est soumis à des attaques extérieures. Ce qui permet :
-  d’élimer totalement les faux positifs
-  De hiérarchiser les vulnérabilités en fonction de leur dangerosité
-  Il peut être utilisé sans connaissance spécifique de la sécurité et sans remise en cause de l’organisation existante.

GS Mag : Quels sont vos projets pour cette fin d’année ?

Michel Tiberini : Nous souhaitons en 2013 accumuler un maximum de références, mais aussi sur ce salon de renforcer notre positionnement sur le marché anglo-saxon. Nous serons aussi présents sur le marché américain fin 2013.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Michel Tiberini : Il est important que les RSSI fassent prendre consciences à leur management des risques grandissants autour des données des entreprises. .


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants