Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) se tourne vers Miria pour son système de stockage et sauvegarde

septembre 2021 par Marc Jacob

Atempo a été sélectionnée par le Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) pour sa solution de sauvegarde de données Miria.

Le CNRS est un organisme public de recherche pluridisciplinaire sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’une des institutions de recherche les plus importantes du monde représente aujourd’hui plus de 1 100 laboratoires en France et à l’étranger pour un total de 32 000 agents.

Le Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS) a choisi de se tourner vers la solution de sauvegarde Miria pour remplacer son système NAS vieillissant. Le LAAS est une unité propre du CNRS rattachée à l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) et à l’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I) représentant au quotidien près de 400 agents permanents : enseignants chercheurs, doctorants et ITA (personnes en charge des infrastructures, du soutien à la recherche ou de l’administratif).

Une base de données de près de 60 téraoctets sauvegardée par Miria.

Miria, solution logicielle efficace dans le traitement de très larges volumes de données non structurées, est intégrée dans l’offre globale de Qumulo, pionnier du stockage Cloud hybride et partenaire technologique d’Atempo, pour compléter les solutions existantes du LAAS-CNRS avec sa solution de sauvegarde.

Plus moderne, fluide et aboutie en matière d’administration que les solutions déployées précédemment, Miria permet une gestion de près de 60 téraoctets de données pour un total de 400 comptes sauvegardés au sein du LAAS-CNRS. La spécificité de Miria est de pouvoir traiter de grandes volumétries de données telles que des images satellites en un temps record, mais aussi des centaines de milliers de petits fichiers. Miria permet également de donner une visibilité complète et en temps réel des sauvegardes effectuées grâce à la génération de rapports détaillés.

La disponibilité et la réactivité des équipes Atempo ont permis un déploiement rapide de la solution dans le laboratoire en seulement deux mois (septembre et novembre 2020). Grâce à la puissance de Miria, les fichiers les plus lourds de l’unité de recherche ont ainsi pu être intégralement migrés et sauvegardés.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants