Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse rationalise son infrastructure IT avec SPIE et Aruba Networks

octobre 2012 par Emmanuelle Lamandé

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse choisit Aruba Networks pour rationaliser l’organisation et l’infrastructure IT, ainsi que les outils à disposition du personnel soignant. Conjointement avec son partenaire SPIE, le CHU de Toulouse a implémenté un réseau Wi-Fi sécurisé pour améliorer la mobilité du personnel du CHU.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse constitue le premier employeur de la région Midi-Pyrénées. Il accomplit des missions de soins, de recherche, d’enseignement et de prévention. Avec ses 3500 médecins, 10 000 employés, il a accueilli 571 192 patients au cours de l’année 2010, et se classe 4ème CHU de France.

Les médecins et les infirmiers du CHU de Toulouse sont très mobiles dans l’enceinte hospitalière, et la rationalisation de l’organisation passait nécessairement par une mise à disposition d’outils informatiques plus flexible, notamment des dossiers médicaux et des prescriptions informatisées. Les infirmières du CHU de Toulouse utilisent des charriots de soins informatisés composés en partie basse de médicaments et autres produits nécessaires à prodiguer des soins. Sur le plateau du charriot elles disposent d’un PC portable qui leur permet d’accéder aux dossiers informatisés des patients, et sur lequel elles tracent les actes qu’elles réalisent.

Les techniciens de la logistique ont quant à eux des PDA pour accéder aux applications de gestion des stocks, les mouvements des biens et automatiser leur activité au travers de douchettes qui scannent les produitset valident leurs missions. L’importance et la sensibilité de l’informatisation des soins a incité le CHU de Toulouse à mettre en œuvre un réseau sans fil pour offrir la mobilité nécessaire aux métiers de soin. En 2009, il lance donc un appel d’offres pour choisir une solution et un partenaire capable de mettre en place ce type d’architecture.

L’intégrateur SPIE Communications et son offre Aruba Networks remportent cet appel d’offres, car il répondait aux exigences imposées à toute architecture Wi-Fi, comme l’explique José Pereira, ingénieur réseaux et chef de projet au sein de la direction des systèmes d’information et de l’organisation du CHU de Toulouse : « Nous avions besoin de trouver une entreprise qui pouvait nous offrir une solution centralisée avec de hautes performances réseaux, mais aussi véritablement sécurisés. Il était également important d’implémenter des mécanismes d’authentifications fortes et robustes sans que nos agents aient besoins de saisir de mots de passe. C’est pourquoi nous avons fait le choix de mettre en place une PKI pour assurer la gestion des droits d’accès de nos terminaux. Les interfaces simples et intuitives de l’outil d’Airwave ont grandement facilité l’administration de l’infrastructure sans fil pour le CHU de Toulouse et en même temps, Aruba Networks nous donne la garantie d’un réseau fiable et sécurisé. La solution mise en œuvre offre une connectivité sécurisée et hautement disponible pour l’ensemble des équipements bio-médicaux permettant le suivi au diagnostic et au traitement des patients. »

SPIE Communications et Aruba ayant été depuis retenus par le groupement de Coopération Sanitaire UniHA, le CHU Toulouse va ainsi pouvoir continuer son déploiement en toute homogénéité. SPIE a implémenté l’architecture de MOVE (Mobile Virtual Office) d’Aruba Networks, y compris 3 châssis 6000 pour les établissements principaux, 4 contrôleurs 3400 pour leurs sites de petites tailles et pour la terminaison des tunnels GRE du réseau hotspot, 500 bornes Wi-Fi AP-105 et AP-125 et le serveur d’administration et de supervision AirWave. Le réseau wifi Aruba offre une authentification forte basée sur des certificats ; fort de cette technologie, le CHU de Toulouse compte doubler le nombre de bornes Wi-Fi d’ici 2014.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants