Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La SNIA effectue une démonstration de la première solution XAM

octobre 2007 par Marc Jacob

La Storage Networking Industry Association (SNIA) fera la démonstration du protocole XAM (eXtensible Access Method) pour la première fois dans le cadre du Solutions Center du salon Storage Networking World. Quatre applications de gestion des informations basées sur la spécification XAM sont fournies par EMC, HP, Sun Microsystems et Vignette, dans le but d’illustrer la capacité de cette spécification à protéger les informations des utilisateurs contre tout « enfermement » technologique, en dissociant les systèmes de stockage et les applications utilisées pour traiter les données. La spécification XAM assure aux utilisateurs une interopérabilité et une transparence de stockage unique, ainsi que la possibilité d’assurer l’immuabilité des informations, ce qui permet de garantir la conservation des données numériques à long terme. Les plates-formes de stockage présentées sont fournies par EMC, HP et Sun, ce qui démontre l’interopérabilité et la facilité de déploiement de XAM.

« Cette démonstration n’est pas possible sans l’interface standard avec les contenus fixes que fournit la spécification XAM. Face à l’augmentation du nombre de solutions, d’applications et d’utilisateurs soucieux de gérer et de protéger à long terme un volume d’informations numériques en constante augmentation, il s’avère plus que jamais indispensable de définir un standard facilitant la mise à disponibilité d’informations et reposant sur les meilleures pratiques de gestion du cycle de vie des données », déclare Christina Casten, co-présidente de l’initiative XAM de la SNIA.

L’initiative XAM et les travaux portant sur le développement de cette spécification se poursuivent en prenant de l’ampleur. Plus de 45 entreprises, parmi lesquelles des éditeurs de logiciels, des fournisseurs de produits de stockage et des développeurs d’application, participent à cette initiative ainsi qu’aux deux groupes de travail associés. Les travaux de développement XAM respectent le calendrier de la SNIA qui souhaite publier la spécification en 2008, avant de la soumettre pour accréditation à l’ANSI (American National Standards Institute) et à l’ISO (Organisation internationale de normalisation). Parallèlement aux travaux portant sur la spécification, le kit de développement logiciel XAM, actuellement en cours d’élaboration, sera fourni aux industriels sous forme de licence.

« Nous sommes ravis de démontrer la puissance de la méthode XAM et d’annoncer que nos travaux en collaboration aboutissent à la rédaction d’une spécification qui apporte une valeur ajoutée réelle aux utilisateurs, aux éditeurs de logiciels et aux développeurs d’applications », déclare Vincent Franceschini, Chairman de la SNIA pour 2007. « Cette semaine, nous effectuons notre première démonstration à l’occasion du salon Storage Networking World avec une application de gestion et de dossiers, un système d’archivage de fichiers, une solution d’archivage de base de données et une quatrième application d’imagerie personnalisée. Toutes ces solutions utilisent la version 0.6 de l’interface de programmation applicative XAM pour stocker, récupérer, effectuer une requête et gérer des données avec des systèmes hétérogènes de stockage de contenus fixes ».

La spécification XAM a pour but d’apporter une valeur ajoutée à trois communautés : les éditeurs de logiciels indépendants (ISV), les utilisateurs de solutions de stockage et les fournisseurs de périphériques de stockage. L’interface standard XAM fournit un cadre pour la coordination des informations et des métadonnées de contenus entre applications et systèmes de stockage. Elle permettra aux ISV de simplifier les procédures de portage et de test et aux fournisseurs de solutions de stockage d’élargir leur marché. En ce qui concerne les utilisateurs de périphériques de stockage qui souhaitent automatiser la migration du stockage et répondre aux exigences réglementaires, la spécification XAM réduira l’obligation d’utiliser les solutions de conservation des données numériques à long terme de certains fournisseurs en dissociant le stockage de back-end et les applications. Cette spécification a également pour mission de simplifier la migration de données à partir de différents systèmes de stockage au sein d’une archive numérique, un phénomène qui se produit tous les 3 à 5 ans en moyenne.

Pour tout complément d’information sur l’initiative XAM :
www.snia.org/xam.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants