Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’agence européenne ENISA envisage un Mois européen de sensibilisation à la cyber-sécurité

décembre 2011 par ENISA

L’ENISA, l’Agence de cyber-sécurité de l’UE, a publié une nouvelle étude de faisabilité détaillée sur la mise en place d’un Mois européen de sensibilisation à la sécurité. Cette étude recommande un solide engagement de la part des États-membres de l’UE, qui serait essentiel pour mettre en place un Mois européen de sensibilisation à la cyber-sécurité.

Dans son rapport, l’ENISA examine les bénéfices d’un « Mois européen de sensibilisation à la sécurité ». L’étude examine 127 évènements liés à la cyber-sécurité organisés au niveau national dans toute l’Europe et indique comment engager les États-membres de l’UE. L’objectif est d’accroître la sensibilisation des citoyens de l’UE aux risques à la sécurité personnelle, institutionnelle et nationale et de présenter des étapes concrètes visant à protéger les informations confidentielles.

Près de 50 % des États-membres de l’UE organisent déjà leur propre journée, ou plus souvent semaine, nationale de sensibilisation à la sécurité. Mais une campagne paneuropéenne harmoniserait l’approche et les messages, et élargirait leur portée, en incluant des acteurs de l’industrie de la sécurité privée ou publique. Le mois de sensibilisation à la sécurité tirerait profit d’expériences provenant du monde entier pour créer une marque forte et pour transmettre des messages clairs et puissants par le biais de divers canaux, notamment de sites Internet, de publicités, d’une couverture médiatique, de vidéos et de diffusions à la télévision et à la radio. Le rapport ne propose toutefois pas un mois défini dans toute l’Europe, car les campagnes actuellement organisées par les États-membres se déroulent sur plusieurs mois qui ont été identifiés comme étant principalement au cours du T3 et T4. Mais le rapport suggère que synchroniser le mois au mois de sensibilisation à la cyber-sécurité qui a lieu aux États-Unis (en octobre) pourrait « lancer » le processus. Le rapport comprend une feuille de route et une stratégie pour rassembler les groupes et les décideurs nationaux.

« Compte tenu des menaces que représente l’utilisation d’appareils informatiques fixes et mobiles, à la maison et au travail, des niveaux de sensibilisation plus élevés peuvent considérablement réduire le nombre de violations à la cyber-sécurité », a déclaré le Professeur Udo Helmbrecht, Directeur Exécutif de l’ENISA. « Même si ce rapport reconnait les défis impliqués par l’organisation d’une campagne à l’échelle européenne,notamment pour rendre le Mois divertissant et passionnant, un "Mois européen de sensibilisation à la sécurité" réduira le nombre d’incidents, augmentera la confiance des consommateurs et aidera à protéger les enfants et les adultes qui utilisent Internet. »

Informations contextuelles : l’Agenda numérique pour l’Europe de l’UE précise que l’UE doit organiser un Mois européen sur la sécurité en 2012. Cette initiative augmenterait les connaissances sur les problèmes liés à la Sécurité des réseaux informatiques (SRI), modifierait les perceptions des menaces et fournirait des informations actualisées sur la sécurité par le biais de l’éducation, de bonnes pratiques et de concours.

Veuillez cliquer ici pour consulter l’intégralité du rapport :

Informations contextuelles : Agenda numérique, point d’action 32, Renforcer la lutte contre les cyber-crimes au niveau international

Groupe de travail de l’UE sur la cyber-sécurité et les cyber-crimes




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants