Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jérôme Notin, EdenWall Technologies : la version libre de NuFW à disposition de la communauté

mars 2010 par Emmanuelle Lamandé

Un an après l’acquisition de PreludeIDS, EdenWall Technologies présente, à l’occasion du salon Linux, Prelude Pro 1.0, une solution de management de la sécurité des systèmes d’information. La société annonce également la mise à disposition de la communauté de la version libre de son pare-feu authentifiant NuFW. Rencontre avec Jérôme Notin, Directeur Stratégie Partenariats d’EdenWall Technologies.

Global Security Mag : Que présentez-vous à l’occasion du salon Linux ?

Jérôme Notin : Un an après le rachat de la société PreludeIDS, nous annonçons la version Prelude Pro 1.0. Cette annonce couronne plus de 10 ans de travail. Prelude Pro 1.0 est la version entreprise de notre solution de management de la sécurité des systèmes d’information. Parmi les principales fonctionnalités, on retrouve la corrélation des événements, le support IPv6, l’implémentation d’un dashboard utilisateur. Le système de recherche et d’exploration des alertes a également été refondu afin d’être plus intuitif pour l’utilisateur.

Les atouts technologiques de la solution permettent de concurrencer celles déployées dans d’autres pays qui ont des moyens plus importants en termes de développement. C’est l’intérêt de se baser sur du logiciel libre, de ne pas réinventer à chaque fois et de se servir des standards existants.

GS Mag : Un an après le rachat de PreludeIDS, quel bilan faites-vous ?

Jérôme Notin : Nous sommes très agréablement surpris de rentabiliser aussi rapidement l’investissement du rachat. A l’heure actuelle, nous avons déjà quelques réalisations qui montrent que la rentabilité est acquise. Aujourd’hui, nous travaillons principalement sur l’intégration de nouvelles sondes, l’interface de visualisation et l’aspect reporting.

GS Mag : Qu’en est-il de NuFW ?

Jérôme Notin : Nous annonçons également sur le salon la version libre de notre pare-feu identifiant NuFW, qui est désormais téléchargeable sur notre site www.nufw.org. Nous sommes très heureux d’offrir cette version à la communauté. Cela représente 2 ans de travail et plus de 100.000 lignes de code, avec un vrai travail de documentation du projet. Les projets du libre manquent généralement de documentation.

Notre société a également été sélectionnée par la DGA (Direction Générale de l’Armement) et la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services) dans le cadre du programme RAPID (Régime d’Appui aux PME pour l’Innovation Durable). Cette subvention va nous permettre de mener des projets de R&D de manière à proposer un pare-feu capable de supporter jusqu’à 1 million d’utilisateurs.

GS Mag : Quelles seront les prochaines étapes de développement ?

Jérôme Notin : On conserve notre philosophie et notre approche de la communauté. Nous allons continuer à travailler nos solutions, mais aussi à monter notre réseau de partenaires intégrateurs. A l’heure actuelle, nous collaborons avec des sociétés, telles que BT, CS, DCI. Nous recherchons des partenaires spécialisés dans la sécurité, soit régionaux, soit nationaux.

En 2010, nous souhaitons également terminer un process initié il y a quelques années : la qualification standard du boîtier EdenWall (critère commun EAL3+), qui sera une reconnaissance par l’ANSSI de la qualité des produits. Cette étape devrait être conclue l’été prochain.

GS Mag : Quel est votre ressenti sur cette édition Linux ?

Jérôme Notin : C’est regrettable que les grands acteurs (Red Hat, Suse,…) ne soient pas présents. A terme, cela peut avoir des conséquences sur le marché du libre. Les grands éditeurs permettent de montrer qu’il existe différents modèles économiques. A part Mandriva, Canonical, il n’y a que des boîtes de services présentes cette année.

GS Mag : Quel message clé souhaitez-vous faire passer aux entreprises ?

Jérôme Notin : Soutenir l’innovation française comme le fait l’état. Il faut faire confiance aux produits innovants et voir en l’innovation un produit pérenne. Ce n’est pas parce qu’un produit est innovant qu’il n’est pas utilisable dans un environnement de production.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants