Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jacques de la Rivière, Gatewatcher : Les RSSI souhaitent interconnecter tous leurs outils de sécurité pour avoir une réponse globale et rapide

octobre 2021 par Marc Jacob

A l’occasion des Assises de la Sécurité, GATEWATCHER présentera sa nouvelle solution de détection basée sur le machine learning et la détection des attaques avancées. Ainsi, lors de sa conférence, elle démontrera à partir d’un retour d’expérience client, comment exploiter tout le potentiel de l’intelligence artificielle en Cybersécurité, et plus particulièrement du machine learning. Selon Jacques de la Rivière, CEO & co-founder de GATEWATCHER aujourd’hui l’attente des clients est de pouvoir interconnecter tous leurs outils de sécurité pour avoir une réponse globale et rapide.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Jacques De la Rivière : Nous allons présenter notre gamme de produits. En mettant en avant une nouvelle solution de détection basée sur le machine learning et la détection des attaques avancées.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Jacques De la Rivière : Nous allons montrer, à partir d’un retour d’expérience client, comment exploiter tout le potentiel de l’intelligence artificielle en Cybersécurité, et plus particulièrement du machine learning . Nous allons notamment mettre l’accent sur l’importance de cartographier, modéliser en temps réel tous les assets, les composants, et les utilisateurs d’un système d’informations pour les corréler aux menaces. Et ce, afin de prioriser le traitement de ces dernières par les équipes de cybersécurité.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2021 ?

Jacques De la Rivière : Nous assistons à une forte asymétrie des menaces ; d’un côté les codes malveillants très génériques de type malware ou ransomware, de l’autre des attaques ciblées, développées avec de l’ingénierie propre. L’une des forces de GATEWATCHER est de proposer à ses clients une technologie capable de détecter en temps réel tous les types de menaces, qu’elles soient génériques ou très ciblées, pour réduire les risques auxquels ils sont quotidiennement exposés.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Jacques De la Rivière : Les besoins sont là depuis longtemps. Ils évoluent vite car la connectivité des entreprises s’est énormément développée avec le télétravail et les différents confinements. Les organisations ont besoin de se renforcer en détection réseau et en détection système. Nos solutions leur permettent de répondre aux problématiques de détection des intrusions et des menaces avancées et de réduire la surface d’attaque sur leurs nouveaux périmètres.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Jacques De la Rivière : GATEWATCHER est un acteur « best-of-breed » qui a donc vocation à être et à demeurer le meilleur sur son segment de marché : la détection réseau des intrusions et cybermenaces.
Notre stratégie a deux piliers produits avec, d’une part, la très forte capacité à détecter les menaces avancées, d’autre part, la très forte robustesse de nos produits qui sont développés en « security by design » pour résister aux différentes typologies d’attaques.

GS Mag : Avec la pandémie, le télétravail et sa sécurisation sont devenus incontournable aujourd’hui. De quelle manière intégrez-vous ces principes au sein de votre entreprise et de votre offre ?

Jacques De la Rivière : Aujourd’hui l’attente des clients est de pouvoir interconnecter tous leurs outils de sécurité pour avoir une réponse globale et rapide. Dans le but de prioriser en temps réel le traitement des menaces et des incidents de sécurité.
C’est autour de ce besoin que s’articule l’offre GGATEWATCHER.

GS Mag : Quels sont vos conseils en la matière, et plus globalement pour limiter les risques ?

Jacques De la Rivière : L’approche à la fois métier et réseaux de GATEWATCHER permet à nos clients d’être avertis des menaces en amont pour pouvoir les traiter plus rapidement et d’anticiper les risques cyber avant qu’ils n’atteignent leurs cibles dans le système d’information. Notre approche est globale avec une vision network centric.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Jacques De la Rivière : Nous souhaitons à tous les RSSI et à tout l’écosystème de la cyber sécurité de très bonnes assises 2021. Nous les attendons sur le stand 19 au sein du pavillon Hexatrust. Nos équipes ont préparé plusieurs démonstrations de cyber attaques pour vous immerger dans l’utilisation quotidienne de nos solutions.

- Pour tout renseignement commercial@gatewatcher.com


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants