Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Iron Mountain renforce son réseau de partenaires en France

juin 2022 par Patrick LEBRETON

Afin d’améliorer son offre de protection et valorisation de la donnée et d’étendre sa couverture sur le marché français, le leader mondial des services de stockage innovants, de gestion du cycle de vie des actifs et de gestion de l’information Iron Mountain a décidé de réorganiser en profondeur sa stratégie indirecte. Dans cette logique, Iron Mountain s’appuie sur une démarche partenariale pour l’ensemble de ses solutions spécialisées et adaptées aux besoins de ses clients.

Dans le but de répondre encore davantage aux besoins de ses clients, Iron Mountain s’est engagée dans une politique de partenariats « RegTech [1] » de plus en plus dynamique. L’objectif est le suivant : « Nous souhaitons renforcer notre politique indirecte afin de mieux répondre aux attentes des entreprises et à leurs spécificités en leur proposant des solutions et interlocuteurs spécialisés dans chaque marché et sur chaque besoin », résume Mathilde Morin, chargée de développer le réseau de partenaires d’Iron Mountain en France.

Par ce biais, Iron Mountain entend développer une approche personnalisée avec ses nombreux clients, en fonction de chacune de leurs attentes, de leurs problématiques et de leurs contraintes. « C’est à travers une connaissance fine des defis de nos clients et de leur environnement d’entreprise que nous parvenons à mettre en œuvre tous les outils et leur offrir des solutions innovantes, tout en restant dans notre cœur de métier ».

Répondre à des enjeux de conformité toujours plus forts et sectorisés

Pour ce faire, Iron Mountain a décidé de se rapprocher d’acteurs spécialistes de certains domaines réglementaires, tels que la lutte contre la fraude, de plus en plus exigés pour les clients issus par exemple du secteur bancaire. En échange, Iron Mountain va aider ses partenaires dans leur mise en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ou proposer ses services en matière de gouvernance de l’information, à l’image de la solution GDPR Assist powered by Viqtor.

Viqtor est une plateforme juridique (LegalTech) dédiée à la mise en place et au suivi de la conformité de ses organisations clientes au RGPD. À ce titre, un partenariat a été conclu cette année avec DBWO, nouvel éditeur partenaire, et la plateforme Viqtor qui a été personnalisée et adaptée pour l’occasion. Le partenariat noué avec ce spécialiste de la mise en conformité appliquée aux règles liées aux données privées et à l’anti-corruption a ainsi permis la création de la solution « GDPR Assist powered by Viqtor ». Cette plateforme est d’ores et déjà très prisée des spécialistes de la santé.

Un autre partenariat « RegTech » concerne cette fois AriadNext. Avec son partenaire, Iron Mountain est en mesure de proposer une solution « KYC » (« Know Your Customer », « Connaître votre client ») permettant de vérifier l’identité de celui-ci. Une solution qui ne s’arrête pas au secteur de la banque puisqu’il intéresse également le milieu de la santé, de la distribution, de la sécurité, mais aussi celui du jeu en ligne, en plein essor et qui mettra à profit le savoir-faire d’Iron Mountain en termes de gestion du process Contract Management.

Étendre et accélérer le déploiement de ces solutions au plus grand nombre

Un autre axe de développement des partenariats porte cette fois sur la démocratisation de l’accès aux solutions Iron Mountain. Dans cette démarche, citons le partenariat avec la plateforme Achat Centrale, Marketplace dédiée aux achats de frais généraux pour les TPE/PME. Iron Mountain en devient le distributeur officiel et exclusif sur son périmètre. Une manière de développer un partenariat gagnant-gagnant, permettant aux clients et prospects d’Iron Mountain de bénéficier des services et de la réactivité d’un seul interlocuteur ainsi que d’un accompagnement reposant sur des solutions complètes et adaptées.

Évidemment, l’objectif est également de répondre aux enjeux d’archivage et de digitalisation sur l’ensemble du territoire, métropole et outre-mer. Ainsi à ce jour, plusieurs partenariats ont été noués et d’autres sont en cours de réalisation pour répondre à cette ambition. « Nous avons, à titre d’exemple, signé un partenariat avec D2S, un prestataire spécialisé dans la destruction et la numérisation implanté sur l’Île de la Réunion, afin d’accompagner nos clients dans la région et de les faire bénéficier de nos solutions logicielles, d’archivage électronique ou de nos outils de gestion électronique des documents ». Ce partenariat permet en outre à D2S d’enrichir sa plateforme de solutions innovantes telles le SAE ou le DPO externalisé.

« D2S est très heureux de ce partenariat exclusif à La Réunion avec le leader mondial leader mondial des services innovants de stockage, de gestion du cycle de vie des actifs et de gestion de l’information Iron Mountain. Cela permet aujourd’hui à nos clients réunionnais de bénéficier de solutions digitales et Cloud de très haut niveau et être ainsi moteur de la transformation numérique des entreprises de l’Océan Indien. Nous disposerons dorénavant de solutions de dématérialisation, de plusieurs outils innovants de gestion électronique de documents (GED) ou encore d’un système d’archivage électronique (SAE) certifié NF461 mais aussi d’outils de gestion de l’information innovants à base d’intelligence artificielle.

La mise en conformité des entreprises et des administrations au Règlement Général sur la Protection des Données, étant encore à ses balbutiements sur l’Île , nous serons maintenant en mesure de proposer, grâce à ce partenariat, un panel large d’outils et de solutions afin d’accompagner nos clients vers la conformité allant de l’outil de veille réglementaire, jusqu’au service de DPO externalisé.

Enfin, ce partenariat permet à Iron Mountain de proposer à travers D2S une continuité de services à ses clients métropolitains situés également dans l’Océan Indien. » explique Mathilde Morin.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants