Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Grégoire Lepoutre, Vade Retro : Vos utilisateurs ne veulent plus voir de spams dans leurs boites de réception !

avril 2013 par Marc Jacob

Pour sa troisième participation à Infosecurity UK,Grégoire Lepoutre, Directeur Commercial de Vade Retro présente son moteur de filtrage (antispam et antivirus) et de classification (antipub) ainsi que son robot de désinscription massif et sécurisé. Ces solutions remportent un succès notable puisqu’elles protègent en France 50 millions de boîtes aux lettres mails. Pour lui, ce succès s’explique parce que les utilisateurs ne veulent plus voir de spams, news letters, publicités… dans leurs boites de réception !

GS Mag : Pourquoi êtes-vous revenus cette année encore sur ce salon ?

Grégoire Lepoutre : Nous sommes là comme les années précédents pour lier des partenariats avec des éditeurs afin qu’ils intègrent notre moteur de filtrage et classification en marque blanche. Nous nous adressons à tous les éditeurs qui ont un proxy smtp dans leur solution, donc les éditeurs de firewall, anti-virus, routeurs, acteurs du Cloud et éditeurs d’applications mobiles…

GS Mag : Que présentez-vous sur ce salon ?

Grégoire Lepoutre : Nous présentons notre moteur de filtrage (antispam et antivirus) et de classification (antipub) ainsi que notre robot de désinscription massif et sécurisé. Ce dernier permet dans le dossier publicité de désinscrire massivement l’ensemble des mails que l’utilisateur ne souhaite plus recevoir de façon automatisé. Cette solution est déjà en place chez SFR. Nous recevons pour la désinscription 550.000 requêtes par jour.

Le marché OEM pour lequel nous sommes venus sur ce salon, représente 18% de notre CA et est l’axe stratégique de croissance pour Vade Retro. Nous nous focalisons surtout sur l’international car sur le marché français nous avons des accords avec l’ensemble des acteurs. Ainsi, 50 millions de boites aux lettres sont protégées en France (et plusieurs centaines de millions dans le monde), par nos solutions. Nous sommes aujourd’hui les seuls à pouvoir classer 100% des publicités et News Letters pour obtenir une boite de réception à 100% interpersonnelle (mail prioritaire). A ce jour aucun concurrent n’arrive à ce résultat.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Grégoire Lepoutre : Après un bon antispam environ 50% des mails restent des publicités qui arrivent dans la boite mail. Vos utilisateurs ne veulent plus les voir dans les boites de réception !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants