Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Frédéric Pierre et Antoine Coutant, Systancia : nous recrutons pour accompagner notre développement en France et à l’international

décembre 2017 par Emmanuelle Lamandé

Systancia était présente lors du 1er Forum de recrutement Cyber Rennes, organisé par Eden Forums dans le cadre de l’European Cyber Week. La société est actuellement en phase de recrutement de stagiaires et de collaborateurs, afin d’accompagner son développement en France et à l’international, comme l’expliquent Frédéric Pierre, Directeur scientifique, et Antoine Coutant, Directeur cybersécurité - Systancia.

Global Security Mag : Quels ont été les axes majeurs dans le développement de Systancia ces dernières années ?

Frédéric Pierre et Antoine Coutant : Systancia édite des logiciels de virtualisation d’applications et de postes de travail, mais aussi de sécurisation des accès au système d’information. En 2013, le groupe s’est rapproché de la société rennaise IPdiva, spécialisée dans la sécurisation, le contrôle et la traçabilité d’accès en mode applicatif. Notre solution IPdiva Secure a d’ailleurs obtenu la certification de sécurité de premier niveau (CSPN) et la Qualification - Niveau Élémentaire de l’ANSSI en 2016, dans le domaine « Identification, authentification et contrôle d’accès ». Il y a environ un an, Systancia s’est également rapproché de la société Avencis, spécialiste de la gestion des mots de passe, de l’authentification et de la gestion d’identité.

Notre société est aujourd’hui présente dans plusieurs villes de la métropole : Rennes, Paris et Mulhouse. Elle se développe également à l’international (Angleterre, Allemagne, Maghreb), et compte actuellement près de 80 collaborateurs. Nous axons notre développement sur la cybersécurité, la gestion des accès, des mots de passe et des identités, avec comme principal objectif : devenir un acteur incontournable de la confiance numérique. Nous structurons d’ailleurs notre offre en ce sens, par exemple à travers la qualification de certains de nos produits et notre certification ISO 27001 actuellement en cours.

GS Mag : Pourquoi être présents sur ce Forum du recrutement à Rennes ?

Frédéric Pierre et Antoine Coutant : Nous sommes actuellement en phase de recrutement de stagiaires et de collaborateurs. Nous recherchons notamment des profils orientés technique, Recherche & Développement (Bac +2/+3 a minima, DUT, Licence professionnelle, etc.). Toutefois nous n’excluons pas non plus les profils plus atypiques (Intelligence artificielle…). Une dizaine de sujets de stages sont également proposés, pouvant aboutir à terme à une proposition de poste.

Notre équipe compte actuellement une quinzaine de personnes à Rennes. La région Bretagne est très active dans le domaine cyber et dispose d’un écosystème dynamique, y compris en matière de R&D. Nous souhaitons donc aussi développer nos équipes à Rennes, d’où notre présence sur ce Forum.

GS Mag : Quels ont été les principaux besoins et demandes des entreprises cette année ?

Frédéric Pierre et Antoine Coutant : La plupart des entreprises font appel à nos services afin de sécuriser leurs systèmes d’information, mais aussi de savoir comment rentabiliser au mieux leurs investissements dans ce domaine. Elles ont, de plus, besoin d’être rassurées en termes de sécurité. Beaucoup d’entre elles viennent d’ailleurs nous voir, car nous avons été qualifiés par l’ANSSI. De son côté, le RGPD (Règlement Général européen de Protection des Données) vient cristalliser la SSI et les sujets de sécurité réseaux, de protection des données et des accès, y compris en situation de mobilité… On remarque une certaine prise de conscience aujourd’hui concernant le caractère indispensable de la sécurité et les risques liés. Toutes les solutions qui permettent de sécuriser les échanges d’informations et de synchroniser ces données apparaissent désormais essentielles. La question de la protection des données personnelles et de leur accès est également devenue fondamentale. Cependant, pour pouvoir authentifier quelqu’un, il faut d’abord pouvoir gérer et vérifier l’identité de la personne concernée. Et c’est là notre valeur ajoutée.

GS Mag : Quelles seront les prochaines étapes de votre développement en 2018 ?

Frédéric Pierre et Antoine Coutant : Nous n’en sommes qu’au tout début de l’internationalisation de la société. Nous avons d’ores et déjà des collaborateurs en Allemagne et en Angleterre, et sommes présents au Maghreb via nos distributeurs. En 2018, nous souhaitons poursuivre notre développement en Europe, et reproduire nos initiatives françaises à l’international.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer à nos lecteurs ?

Frédéric Pierre et Antoine Coutant : Travailler chez un éditeur logiciel permet de participer à une aventure, dans laquelle chacun peut voir son idée se concrétiser. Les collaborateurs ont, en effet, une visibilité sur l’ensemble de la chaîne, allant du développement jusqu’à l’industrialisation.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants