Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude indépendante commanditée par Digital Realty Trust : 30 % des répondants prévoient d’installer un datacenter en France en 2011.

mai 2011 par Digital Realty Trust

Digital Realty Trust, Inc. (NYSE : DLR), un important fournisseur mondial de datacenters en location, dévoile les derniers résultats de son étude annuelle du secteur, réalisée par le cabinet Campos Research and Analysis en janvier 2011. Près de 90 % des entreprises françaises ayant répondu à l’étude, prévoient de développer leur infrastructure de datacenter dans le courant de l’année. 89 % des entreprises françaises interrogées déclarent qu’elles vont « certainement » ou « probablement » étendre leurs installations de datacenter d’ici fin 2011.

L’étude a été réalisée auprès de décideurs informatiques de 205 grandes entreprises au Royaume-Uni et en Europe continentale. Elle met en lumière le renforcement du marché des datacenters consécutif à la récession économique. Parmi les résultats clés de l’étude :

Parmi ceux qui envisagent un développement en 2011 :

73 % prévoient de le faire en Europe, et une majorité souhaite cette extension dans leur propre pays.

La France est désignée comme la deuxième destination la plus prisée en Europe (avec 30 % de répondants qui prévoient d’y localiser une installation), après le Royaume-Uni (37 %). Suivent dans l’ordre, l’Allemagne (28 %), l’Espagne et les Pays-Bas (avec 21 %).

Les grandes villes et les centres d’affaires reconnus demeurent l’emplacement de choix pour les nouveaux datacenters, Londres, Paris, Dublin, Amsterdam et Francfort étant les villes les plus citées.

Hors d’Europe, les États-Unis représentent le marché cible le plus important pour le développement des entreprises européennes (25 %), devant la région Asie-Pacifique (21 %).

Les principales raisons qui sous-tendent le développement des datacenter sont : l’amélioration de la sécurité, la reprise d’activité et le déploiement d’une stratégie de consolidation.

Les résultats de cette partie de l’étude sur la puissance électrique et la consommation révèlent une faible augmentation des répondants mesurant l’efficacité énergétique. L’augmentation nominale suggère le potentiel d’amélioration qui demeure. Ce point est davantage illustré par la légère hausse des niveaux PUE moyens par rapport à l’étude réalisée l’an passé :

La puissance électrique par rack dans les datacenters des répondants a cru en moyenne de 9 % en 2010 avec une densité de puissance moyenne de 5,5 kW par rack. 43 % utilisent plus de 6 kW par rack.

Toutefois, la proportion des répondants mesurant leur consommation d’énergie reste inchangée par rapport aux résultats de l’an passé, deux tiers contrôlant actuellement leur utilisation d’énergie.

Les niveaux PUE (Power Usage Effectiveness, ou rendement énergétique) sont en légère hausse par rapport à ceux de l’année dernière ; la note moyenne de PUE augmentant de 2,57 à 2,66 en 2011.

Toutefois, 27 % des répondants ignoraient la valeur PUE des datacenters de leurs entreprises ou n’étaient pas familiers avec l’outil de mesure, ce qui suggère que les entreprises restent capables de réduire leurs coûts d’exploitation liés à la consommation d’énergie, ainsi que l’impact environnemental de leur charge informatique.

L’étude indique que les deux-tiers des personnes ayant répondu, vont rechercher l’assistance d’un partenaire pendant le processus d’acquisition ou de construction d’une nouvelle installation de datacenter :

77 % des entreprises françaises vont faire appel à un partenaire pour construire ou louer l’espace destiné à agrandir leur datacenter.

En Europe, 67 % des entreprises vont faire appel à un partenaire lors des processus de conception et de construction et/ou pour louer l’espace d’un partenaire.

Le facteur le plus souvent cité lors du choix d’un partenaire est l’accès à une gamme de produits plus vaste, marquant un net virage par rapport à la stratégie généraliste d’autrefois.

Les conseils en termes de réglementation constituent l’avantage le plus important qu’un partenaire peut offrir.

L’intérêt pour les datacenters sur mesure ne cesse de diminuer, avec seulement 30 % des répondants les considérant comme une option, ce qui constitue une baisse de 4 % par rapport à l’année passée.

Adam Levine, VP Europe de Digital Realty Trust, commente : « En tant qu’investisseur et développeur majeur du marché des datacenters, les résultats de l’étude confirment que notre stratégie produits et les régions sur lesquelles nous concentrons nos investissements coïncident avec les priorités de notre clientèle cible.

L’analyse faite autour de l’étude, souligne également l’importance croissante des niveaux PUE, comme un moyen pour les clients de contrôler les performances de leurs installations. Voici un autre domaine sur lequel nous avons répondu aux attentes du marché. L’an passé, nous avons lancé PowerVU, un outil Web permettant à nos clients de contrôler leurs niveaux PUE en temps réel et d’optimiser ainsi leur consommation d’énergie. »

« De manière générale, l’étude indique que le marché européen des datacenters est sur le point de croître rapidement et Paris est l’une des régions la plus attractive pour la construction d’un datacenter. Les fournisseurs de solutions tels que Digital Realty Trust ne vont cesser de jouer un rôle clé dans l’accompagnement de cette croissance. Nous sommes convaincus que nous répondons de manière positive aux priorités citées par les répondants lors de leur choix d’un partenaire et que notre gamme de produits, notre expérience opérationnelle et notre stabilité financière fournissent à nos clients des indicateurs clés dans leur choix d’un partenaire. »


Méthodologie de l’étude

Cette étude indépendante a ét menée par le cabinet Campos Research and Analysis en janvier 2011. Ont répondu : 205 grandes entreprises avec un chiffre d’affaires annuel d’au moins 600 millions GBP (plus de 680 millions d’Euros) ou comptant plus de 2 000 employés, basées au Royaume-Uni, en Irlande, en France, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas. Les répondants sont en charge de la gestion quotidienne des datacenters, de l’exécution des contrats, du déploiement de nouveaux datacenters ou de l’expansion des installations existantes au sein de leurs entreprises.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants