Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Eric Fries, ALLENTIS : Seule des analyses comportementales très pointues des flux permettent de déjouer certaines tentatives d’attaque

juin 2022 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation au FIC, ALLENTIS présentera son nouveau système de détection système Qe-Secure de détection de menaces, et sur notre diode dTAPICS. Cette dernière est dorénavant va se voir associé optionnellement un guichet de gestion protocolaire. Pour Eric Fries, Président d’ALLENTIS seule des analyses comportementales très pointues des flux et de leur organisation permettent, au-delà des identifications de signatures, de déjouer certaines tentatives d’attaque.

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2022 ?

Eric Fries : Durant le FIC l’actualité d’ALLENTIS va porter sur notre système Qe-Secure de détection de menaces, et sur notre diode dTAPICS. Une annonce importante interviendra concernant la souveraineté de Qe-Secure destinée aux OIV et OSE. Et notre diode dTAPICS va se voir associé optionnellement un guichet de gestion protocolaire.

Global Security Mag : Quels les points forts des solutions que vous allez présenter à cette occasion ?

Eric Fries : Qe-Secure, outre son évolution réglementaire, va apporter des améliorations majeures sur le plan de l’ergonomie et de la pertinence des détections. Le nouveau module d’intelligence artificielle permet l’extraction en quasi temps réel des évènements les plus critiques. Et Qe-Secure permet désormais la prise en compte complète de stratégies de détection dans tous les modes de visualisation : ce point est déterminant pour les équipes travaillant à la détection des menaces et permet de gagner beaucoup de temps dans la compréhension des problèmes. De plus notre approche graphique apporte une grande efficacité pour la visualisation des scenarios d’attaque.

Pour l’isolation des réseaux nous apportons avec le guichet TAPICS une solution robuste de diode fonctionnant jusqu’à 10 Gb/s. C’est une cible de performance importante pour nos clients qui la plupart du temps travaillent avec des systèmes d’isolation à 1 Gb/s insuffisants pour leurs évolutions de trafic.

Global Security Mag : Depuis le début de l’année, avez-vous remarqué la montée de nouvelles cyber-menaces ?

Eric Fries : Oui, notamment des zero-days qui passaient sur ssl à travers les firewalls. Certains fabricants sont spécifiquement ciblés.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour contrer ces menaces ?

Eric Fries : Seule des analyses comportementales très pointues des flux et de leur organisation permettent, au-delà des identifications de signatures, de déjouer certaines tentatives d’attaque.

Global Security Mag : Selon-vous, quelle place l’humain peut-il avoir pour renforcer la stratégie de défense à déployer ?

Eric Fries : C’est évidemment un point clé. La problématique numéro un pour de nombreuses équipes de sécurité est le manque de disponibilité de spécialistes, avec un turn-over parfois très important. Pour les équipes établies et correctement dimensionnées la question de la communication avec les effectifs de l’entreprise est un chantier compliqué : il faut constamment communiquer, rappeler les bonnes pratiques de sécurité à des personnels qui sont parfois éloignés du sujet. Et la jeunesse des ingénieurs et techniciens en sécurité ne facilite pas toujours le dialogue. Là on quitte les aspects techniques pour aborder celui des comportements.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

Eric Fries : Passez voir ALLENTIS durant le FIC sur le stand A12.

- Contact info@allentis.eu.


Articles connexes:


Voir les articles précédents