Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Emmanuel Reynaert, Avencis : nous souhaitons renforcer notre présence sur le marché européen

avril 2012 par Marc Jacob

Avencis est présent pour la première fois sur Infosecurity UK. C’est pour lui l’occasion de « prendre la température » du marché britannique du SSO. Ainsi, il présente à la fois SSOX et d’Hpliance, une solution d’IAM full web. Emmanuel Reynaert, Ingénieur d’affaires d’Avencis, souhaite cette année renforcer sa présence sur le marché européen.

GS Mag : C’est la première fois que vous venez à Infosecurity UK, pourquoi êtes-vous présent sur ce salon ?

Emmanuel Reynaert : Effectivement, nous souhaitons à court terme trouver des distributeurs sur le marché anglais. Nous faisons donc ici une première prise de contact. Nous regardons les possibilités de bâtir un réseau de partenaires et d’analyser le marché anglais en termes de SSO.

GS Mag : Que présentez-vous sur Infosecurity UK ?

Emmanuel Reynaert : Nous présentons nos deux solutions phares : SSOX, une solution de Single Sign On, et notre solution de gestion des identités Hpliance.
SSOX existe depuis déjà dix ans et est utilisé quotidiennement par 800.000 personnes dans plus d’une centaine de grands comptes qui ont plusieurs dizaine de milliers d’utilisateurs. C’est donc une solution reconnue sur le marché, présente dans le Gartner, avec de nombreux grands comptes qui l’utilisent.

Le point fort principal d’Hpliance est d’être une solution d’IAM full web qui permet de réduire le temps d’implémentation. Elle a été déployée dans plusieurs dizaines de comptes, principalement dans le secteur hospitalier, dans le tertiaire financier...

Bien sûr, étant éditeur des deux solutions, elles sont parfaitement intégrées. Elles permettent de maîtriser le risque opérationnel lié aux accès et aux habilitations en offrant bien sûr de la traçabilité sur le « qui a accès à quoi, qui a autorisé qui et qui a accédé à quoi ».

GS Mag : Comment s’est déroulée cette première journée ?

Emmanuel Reynaert : Nous avons eu des contacts avec quelques distributeurs anglais et cela nous a permis de rencontrer aussi quelques partenaires français.

GS Mag : Quels sont vos projets ?

Emmanuel Reynaert : Nous avons en projet le lancement d’une nouvelle version de SSOX. Nous allons aussi accentuer nos efforts sur la santé, les Mutuelles. Nous souhaitons nous développer vers d’autres secteurs comme les Telecoms. Nous voulons renforcer nos partenariats et notre présence en Europe, en l’occurrence au Benelux, au Royaume-Uni et en Suisse.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants