Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Difenso vient de boucler une seconde levée de fonds

juin 2017 par Emmanuelle Lamandé

Difenso vient de boucler une seconde levée de fonds auprès de son investisseur historique Nestadio Capital et de nouveaux investisseurs. Au total, la startup fondée en 2015 a levé 2 M€ pour commercialiser sa solution, dont le cœur cryptographique est certifié par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information).

Outre la protection des principaux services SaaS [1] dans le Cloud (Microsoft Outlook pour Office 365, Exchange 2013 et 2016 ; Gmail, One Drive, Google Drive, Box et Dropbox au travers d’un Hub en mode Web ; SharePoint Online et Office Online ; Salesforce Classic et Lighting versions...), Difenso offre aussi un accès Web Service de protection des données dans tous types d’applications. Cette levée de fonds est destinée à accélérer le développement commercial et à étoffer le réseau de revendeurs et d’intégrateurs des solutions Difenso.

La solution de Difenso repose sur des clés de chiffrement uniques, générées aléatoirement pour chiffrer les données et/ou fichiers et documents. Les services Difenso s’appuient sur un HSM lui aussi certifié installé physiquement chez l’opérateur sécurisé de Difenso ou installé en mode « On-premise » dans le Système d’Information du client. Difenso ne stocke ni les données en « clair », ni les données « chiffrées », ni mêmes les clés qui servent à chiffrer/déchiffrer ces données grâce à un principe innovant de construction à la volée et en mémoire. Ces données chiffrées deviennent totalement inviolables : seuls leurs propriétaires ou les utilisateurs autorisés peuvent les déchiffrer. Enfin Difenso garantit une traçabilité opposable sur l’ensemble du cycle de vie de la donnée chiffrée.

Avec un cœur cryptographique certifié par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations), les solutions de Difenso s’étendent à tous les champs de la protection des données en offrant une palette de services très diversifiés aux entreprises travaillant en mode SaaS, mais aussi aux éditeurs, aux hébergeurs et à toute entreprise désirant protéger ses données ou celles de ses propres clients.

La technologie Difenso répond également aux exigences du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) qui impose d’ici le 25 mai 2018 le « droit à l’oubli » (art.17) et la « protection de la donnée dès la conception » (art.25 et 47b).

Pour doper la commercialisation, la startup vient de boucler une deuxième levée de fonds auprès de Nestadio Capital, son investisseur historique et de Business Angels. La première levée a permis de développer la production des solutions et services, couvrant la majorité des applications SaaS(1). La seconde qui vient d’être bouclée est destinée à soutenir l’accélération de la commercialisation sur la France et l’Europe des premières solutions de sécurisation Cloud et de certains réseaux privés d’entreprises clientes.

Des partenariats sont également en cours d’établissement avec des éditeurs, tels que Microsoft, Google et Salesforce. Depuis la certification officielle, la technologie Difenso a été testée chez des opérateurs bancaires et groupes sensibles en France, tandis qu’un réseau de revendeurs et d’intégrateurs Microsoft ou spécialisés dans les univers SaaS commence à être déployé.

Grâce à son portail BtoB en cours de finalisation, Difenso permettra aux petites entreprises et PME d’ouvrir leur système d’information en toute sécurité et en conformité avec les exigences des régulateurs Européens.


[1] SaaS : Software as a Service – logiciel en ligne




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants