Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Dell annonce les résultats d’une enquête mondiale sur le BYOD : Prenez le train du BYOD ou restez à quai !

janvier 2013 par DELL

Dell Quest Software a annoncé ce jour les résultats d’une enquête mondiale réalisée auprès de responsables informatiques pour évaluer le niveau de maturité des entreprises qui ont mis en oeuvre une stratégie BYOD, ainsi que les avantages et problèmes constatés et prévus. Il ressort de cette enquête que plus de 70 % des entreprises ont constaté une amélioration de la productivité de leur personnel et des temps de réponse aux clients, tandis que 59 % seraient moins compétitives sans stratégie BYOD.

Selon l’enquête réalisée auprès d’environ 1 500 décideurs informatiques aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Australie, à Singapour, en Inde et dans la région de Pékin, les entreprises sont optimistes quant aux avantages potentiels d’une stratégie BYOD et considèrent que son absence serait un handicap concurrentiel. Les principaux résultats de l’enquête sont les suivants :

 Près de trois quart des participants ont déclaré qu’une stratégie BYOD ne peut offrir des avantages substantiels que si les besoins et les droits de chaque utilisateur sont compris. Seulement 17 % des entreprises interrogées encouragent le BYOD et gèrent activement le matériel des employés quel que soit leur choix, ce qui montre qu’elles ont bien compris la nécessité de renforcer l’autonomie de leurs employés.

 En moyenne, les participants ont identifié quatre gains personnels pour leurs employés, notamment un environnement plus motivant qui stimule la créativité, accélère l’innovation et facilite le travail d’équipe/la collaboration, ainsi que des horaires de travail plus flexibles. Roger Bjork, directeur, Enterprise Mobility Solutions, Dell Software Group

« Nous constatons que les utilisateurs interagissent avec les technologies d’une toute autre manière sur leur matériel personnel et que le BYOD joue un rôle important en transformant la culture d’entreprise et informatique. Cette enquête mondiale confirme ce que nous soupçonnions depuis longtemps : les entreprises qui adoptent une approche du BYOD axée sur l’utilisateur sont les mieux récompensées, se heurtent à moins d’obstacles et bénéficient d’avantages concrets et immédiats en termes d’efficacité, de productivité et de compétitivité. Celles qui sont lentes dans la prise en charge du BYOD ou limitées par une approche centrée sur le matériel sont confrontées à plus de problèmes, y compris le risque de perte de compétitivité. »

Plus les entreprises s’engagent dans le BYOD, plus elles en bénéficient

 Selon les résultats de l’enquête, plus les entreprises s’engagent dans le BYOD, plus elles sont susceptibles d’en tirer des avantages importants. C’est à Pékin que les déclarations sur les gains potentiels sont les plus optimistes.

 Les entreprises qui considèrent les applications comme faisant partie d’une stratégie BYOD robuste sont les plus susceptibles de lier et de gérer les appareils par utilisateur, de définir clairement les rôles de leur communauté d’utilisateurs dans une base de données centrale, d’analyser et de prendre en charge le niveau de mobilité de chaque utilisateur, et de fournir des applications aux utilisateurs en fonction de leur rôle au sein de l’entreprise.

 Une stratégie centrée sur l’utilisateur a un impact positif significatif sur la gestion et la sécurité des données, la productivité des employés et la satisfaction des clients. Selon les résultats de l’enquête, 74 % des entreprises ont constaté une amélioration de la productivité de leur personnel et 70 % des temps de réponse aux clients.

 Les entreprises qui ont mis en oeuvre des programmes BYOD ont constaté une amélioration de la productivité des employés, des temps de réponse aux clients et de l’efficacité opérationnelle.

 Les entreprises ayant une politique BYOD bien établie sont les moins susceptibles d’être confrontées à des revers : plus d’un quart des entreprises de ce groupe n’en ont subi aucun.

 Plus de la moitié des participants ont déclaré que le BYOD a transformé radicalement leur culture informatique (56 %) et/ou leur culture d’entreprise (54 %).

Le BYOD dans le monde

 Les États-Unis, la région de Pékin et l’Australie figurent en haut de la liste des pays à encourager le BYOD par la gestion et la prise en charge actives du matériel que les utilisateurs veulent apporter sur leur lieu de travail. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont les trois derniers pays à offrir ce niveau de prise en charge.

 Les deux domaines dans lesquels des technologies sont le plus souvent mises en oeuvre avant le déploiement d’une stratégie BYOD sont la virtualisation des postes de travail et la gestion des appareils mobiles (MDM). La France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et l’Australie ont commencé par la virtualisation des postes de travail, tandis que Singapour, l’Inde, Pékin, le Royaume-Uni et les États-Unis ont commencé par la gestion des appareils mobiles.

 En Inde et à Pékin, toutes les entreprises interrogées envisagent ou offrent déjà une prise en charge du matériel personnel

 Seulement 19 % en Allemagne ont déclaré que les utilisateurs seraient obligés d’acheter un service de support pour les appareils personnels. Le seul pays où ce taux est inférieur est le Royaume-Uni. Cependant, en Allemagne, près de trois entreprises sur dix ont déclaré que leurs employés ne seront pas tenus d’adhérer à un règlement concernant le matériel dans le cadre de leur politique BYOD.

 La Chine (Pékin), l’Inde et la France sont les trois premiers pays où il a été déclaré que toute politique BYOD obligerait les employés à préparer leur matériel personnel pour un usage professionnel. Le Marist College Ashgrove améliore les conditions d’apprentissage de ses élèves tout en réduisant ses coûts informatiques grâce au BYOD

 Le Marist College Ashgrove, pensionnat/école de jour catholique pour les garçons de 10 à 18 ans (classes 5-12), a été fondé en 1940 pour promouvoir la réussite scolaire et l’apprentissage continu. Située dans le Queensland en Australie, cette école utilise des technologies innovantes pour permettre à ses 2 000 élèves, ses enseignants et son personnel d’accéder aux applications et systèmes éducatifs les plus récents.

 L’une des premières à adopter VMware pour virtualiser ses serveurs, l’école Marist a également déployé rapidement la technologie de virtualisation des postes de travail Dell vWorkspace pour réduire ses coûts d’administration et d’infrastructure, tout en permettant l’accès à tout moment et en tout lieu à ses programmes d’études.

 Plus récemment, l’école Marist a déployé Dell vWorkspace - MokaFive Suite pour alimenter un programme BYOD innovant, qui permet aux élèves d’acheter des ordinateurs portables et des tablettes recommandés pour les utiliser n’importe où dans le campus de 20 bâtiments de l’école ou chez eux. Un système de gestion centralisé et basé sur des règles permet à l’équipe informatique de l’école Marist de fournir, contrôler et prendre en charge facilement et en toute sécurité tout type de matériel, tel que des PC, Mac, iPad et autres tablettes PC, des smartphones et des clients légers, même lorsque les utilisateurs sont souvent déconnectés.

 « Le BYOD assure l’excellence de l’enseignement. Grâce au BYOD, il est plus facile pour chaque élève de communiquer avec les enseignants, de collaborer avec d’autres élèves et de travailler. Les élèves peuvent faire tout cela en fonction de leurs besoins particuliers », déclare John Lee, directeur informatique, Marist College Ashgrove. « Les solutions de mobilité de Dell Software ont réduit considérablement nos coûts d’administration. Nous sommes en mesure de fournir un accès sécurisé aux applications en quelques minutes au lieu de plusieurs heures, ce qui nécessite moitié moins de personnel et beaucoup moins de ressources informatiques pour le dixième du coût des autres solutions BYOD », ajoute-t-il.

 Carol Fawcett, DSI, Dell Software Group

« Dans le cadre de mes fonctions précédentes en tant que DSI de Quest Software, j’ai dirigé une équipe qui a permis à près de 4 000 employés répartis dans 60 bureaux et 23 pays de travailler avec leurs appareils préférés. Au lieu de nous soucier uniquement de leurs appareils, nous nous sommes attachés à leur donner accès aux applications et données nécessaires, quel que soit l’appareil. Cette approche nous a permis de passer rapidement de la gestion des problèmes de matériel à un rôle beaucoup plus stratégique et de résoudre nos principaux problèmes liés au BYOD, tels que les problèmes de sécurité, les droits d’accès et les fuites de données. Les résultats de cette nouvelle enquête sur le BYOD soulignent la nécessité de placer les utilisateurs au premier plan pour élaborer la politique la plus efficace et transformer le BYOD en avantage à long terme pour l’entreprise. »

La large gamme de solutions de gestion des PC, serveurs et clients légers de Dell couvre désormais la gestion des appareils mobiles, ce qui permet aux départements informatiques de répondre en toute sécurité aux demandes associées à la consumérisation de l’informatique et au BYOD, tout en obtenant plus rapidement de meilleurs résultats et en optimisant la productivité du personnel.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants