Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Darktrace commente l’attaque contre le Ministère des Affaires étrangères autrichien

janvier 2020 par Darktrace

Emmanuel Meriot, Country Manager France et Espagne chez Darktrace, commente la récente cyberattaque contre le Ministère des Affaires étrangères en Autriche.

« Les partis politiques de tout horizon doivent combattre quotidiennement des attaques contre leurs systèmes, notamment lors de campagnes électorales. Certaines attaques ont plus de succès que d’autres, il y en a de très élaborées et d’autres moins. Le ministère révèle que l’attaque pourrait avoir été menée par un " acteur institutionnel ", ce qui indique un niveau élevé de sophistication.

Comme les campagnes politiques et les processus gouvernementaux se déroulent de plus en plus dans un contexte numérique, les attaquants pourraient chercher à causer des dégâts de différentes manières : soit en accédant à des données concernant les électeurs, soit en adoptant une stratégie de campagne qui procurerait un avantage concurrentiel à l’adversaire, ou enfin en interrompant l’activité de l’organisation afin d’en réduire la productivité.

Dans cette nouvelle ère de piratages informatiques de plus en plus élaborés, les gouvernements, les partis politiques, les médias et les militants doivent tous être à la pointe de l’innovation pour protéger les données ciblées et minimiser l’impact de toute tentative de perturbation de leurs activités. L’intelligence artificielle en matière de cybersécurité constitue un allié fondamental pour non seulement détecter ces tentatives à un stade précoce, mais également pour les arrêter rapidement, avant que la confidentialité et l’intégrité des données ne soient sérieusement compromises. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants