Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Global Security Mag : Le Magazine Trimestriel sur la Sécurité, le stockage, la dématérialisation...

Global Security Mag est un magazine trimestriel sur le thème de la sécurité logique et physique publié et diffusé à 5.000 exemplaires.
Notre revue est une source d’information indispensable à tous les acteurs de la filière sécurité. Elle est destinée à tous les professionnels de la sécurité informatique et physique : RSSI, Risk Manager, DSI, Administrateurs Réseaux, etc. dans les entreprises et administrations de toute taille...
Notre publication propose un résumé de tous les articles en anglais.
Le magazine est aussi diffusé en version PDF.

Contactez-nous

Cybersécurité : plus 7 TPE sur 10 ne sont même pas équipées d’un pare-feu - Les chiffres chocs pour 2023 de l’Observatoire des cybermenaces by AxBx

janvier 2023 par AxBx

En France, 1 entreprise sur 2 a été victime d’une cyberattaque en 2022 (source : baromètre du CESIN). De fait, la cybercriminalité est en constante hausse et concerne tout le monde.
Mais particuliers et organisations (publiques et privées) ont-ils réellement conscience des enjeux ?
Selon les chiffres dévoilés par l’Observatoire des cybermenaces, réalisé par la société d’édition de logiciels de cybersécurité AxBx, force est de constater que les protections mises en place sont loin d’être suffisantes.
Savez-vous par exemple que 71% des TPE ne sont pas encore équipées d’un pare-feu ?

Zoom sur les chiffres clés à retenir et les tendances à venir en 2023.

L’Observatoire des Cybermenaces : une "météo" mensuelle des malwares
Via ses différents produits, AxBx génère des statistiques et observe les tendances des malwares, tant quantitativement que qualitativement.
Publiée chaque mois, cette "météo" des malwares permet d’alerter sur les situations les plus problématiques, d’anticiper les bons comportements à adopter et les leviers à actionner pour être bien protégé.

L’éditeur de logiciels de cybersécurité s’appuie notamment sur :
• Les projections réalisées via son antivirus VirusKeeper (quantité et type de malwares) ;
• Des études auprès de sa cible, afin de qualifier les usages (niveau de protection) et d’identifier les faiblesses à corriger.

Les malwares en plein boom : les password stealers

Depuis quelques mois, la part des malwares de type "password stealer" augmente fortement. Ces malwares sont des programmes malveillants qui volent les mots de passe de l’utilisateur.
Ces programmes malveillants se propagent par mails piégés (phishing) mais aussi via des logiciels gratuits qui sont packagés avec des éléments malveillants.
Des attaques de masse non ciblées qui ont des conséquences catastrophiques. En effet, les escrocs vont voler une grande partie des mots de passe de l’utilisateur stockés dans les navigateurs web, y compris ceux des principaux portes-monnaies crypto.

Grégory Snauwaert, fondateur d’AxBx, souligne :
"C’est un véritable fléau, car les cybercriminels vont avoir accès aux mots de passe des messageries et des réseaux sociaux (pour propager le malware aux contacts de la victime). Pire : ils vont aussi mettre la main sur ceux qui sont ultra-sensibles (banques et France Connect)."
Ainsi, sur le seul mois de novembre 2022 :
• La part de malwares de type ransomware représente 8% de l’ensemble des menaces ;
• Un utilisateur a 6 fois plus de risque d’être exposé à un malware de type Password Stealer et 4 fois plus de risque d’être exposé à un malware de type ransomware par rapport à l’année 2021.
D’où l’importance d’utiliser des logiciels tels que VirusKeeper Ultimate 2023 (antimalware) et WinCerber Firewall 2023 pour se protéger efficacement.

Un niveau de protection actuellement largement insuffisant

En cette fin d’année, et comme tous les ans, AxBx a envoyé un questionnaire à environ 1 200 cibles sur chacun des 3 segments : particuliers, TPE, PME.
Les résultats sont effrayants ! Malgré une explosion des actes de cybercriminalité et une large couverture médiatique de ces sujets, les personnes interrogées ne se sentent pas visées.

Grégory Snauwaert confirme :
"Les réponses que nous recevons sont édifiantes... On entend beaucoup "les pirates russes ne s’intéressent pas à nous" ou bien "jusqu’à présent, on n’a pas eu de problème donc on n’est pas concerné"."

Quelques chiffres éloquents

Absence d’antivirus
• 45% des particuliers n’ont pas d’antivirus ;
• 16% des TPE non plus ;
• Tout comme 4% des PME (segment 50 - 150 salariés).
Antivirus inefficient (version gratuite limitée, bridée ou périmée)

Cette situation concerne :
• 24% des particuliers ;
• 28% des TPE ;
• 17% des PME.

Absence de pare-feu

Le niveau élevé de risques est largement sous-estimé par tous les Français :
• 78% des particuliers n’ont pas de pare-feu ;
• Tout comme 71% des TPE ;
• Et 45% des PME.

Pas de sauvegardes des données

En cas de piratage ou de perte de matériel, les conséquences sont souvent irréversibles puisque :
• 71% des particuliers ne font pas de sauvegardes régulières de leurs données (dont 38% jamais) ;
• 21% des TPE ont le même comportement (dont 6% jamais) ;
• Et 8% des PME (dont 1% jamais).

Manque d’information sur les solutions de protection

Lorsqu’ils désirent se protéger, les Français se sentent désemparés face à l’offre de logiciels :
• 63% des particuliers ne savent pas trop quoi acheter comme solution de protection ;
• Un constat partagé par 58% des TPE ;
• Et 43% des PME.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants