Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Christian Pijoulat, Sophos : Nous visons une introduction en bourse dans les 12 mois

octobre 2007 par Marc Jacob

Cette année, Sophos a acquis End Force. Cette acquisition lui a donné l’opportunité de proposer une solution de NAC qui répond aux législations en vigueur SoX, Bâle II… Fort d’une croissance de 30% cette année, Christian Pijoulat, directeur France et Europe du Sud de Sophos annonce que son entreprise sera sans doute introduite en bourse cette année. Pourtant, Sophos devrait conserver son âme c’est-à-dire ses valeurs technologiques.

Global Security Mag : Quelle est votre stratégie de développement ?

Christian Pijoulat : Notre stratégie repose sur la protection du poste de travail et une solution globale avec un agent unique conçu pour parer les menaces de type virus, spywares… et tout autres malwares. Nous ciblons principalement les grands comptes surtout depuis le rachat de End Force qui est une solution de NAC. Le NAC est devenu pour nous axe de développement important. Aujourd’hui, il y a une certaine confusion entre le NAC pour les réseaux, la sécurité, la gestion de l’inventaire, les fonctions d’administration des systèmes… Les grands comptes sont dans l’attente d’une redistribution des offres pour prendre leur décision.
Notre NAC est une solution qui s’inscrit dans une solution globale qui est une suite complète de logiciels. Elle permet à nos clients de déterminer leur propre politique de sécurité et de recevoir l’ensemble des rapports nécessaires aux différentes normes et réglementations du marché : SOX, Bâle II… Notre solution est à la croisée de la compliance et du contrôle d’accès. _ Ce besoin se retrouve chez les grands comptes mais aussi dans les PME au dessous de 100 postes. Pour les petites entreprises ce besoin est sans doute plus important, car elles n’ont pas de ressources suffisantes pour y investir trop de temps. D’ailleurs 5¨% de notre CA provient de ce marché.

Global Security Mag : Quelles sont vos impressions sur l’édition 2007 des Assises de la Sécurité ?

Christian Pijoulat : D’un côté je regrette qu’il y ait trop de sponsors. Toutefois, c’est sans doute pour le plus grand bien des visiteurs qui bénéficient d’un panorama des offres de sécurité du marché.
En termes d’organisation, nous avons une excellente qualité de services, d’accueil… dans un cadre parfait pour accueillir ce genre d’événement.

Global Security Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Christian Pijoulat : Venez nous rencontrer car Sophos change. Nous avons eu cette année une croissance de 30%. Nous sommes une société en mouvement. Nous vivons une révolution en interne sur notre stratégie : nous allons être cotés en bourse dans les 12 mois à venir. Toutefois, nous conserverons nos valeurs techniques.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants