Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

CLUSIR Nord de France, FIC : l’écosystème de la cybersécurité ne peut grandir qu’à travers le partage

janvier 2019 par Emmanuelle Lamandé

Le CLUSIR Nord de France était une nouvelle fois présent, lors de la 11ème édition du Forum International de la Cybersécurité, sur le stand de la région Hauts-de-France. A cette occasion, Joseph Graceffa, son Président, et Bertrand Méens, son Secrétaire adjoint, dressent le bilan de l’année 2018 pour l’association, et nous font part de leurs projets à venir.

Quelques membres du CLUSIR Nord de France et sympathisants du CLUSIR Aquitaine

Global Security Mag : Pouvez-vous nous rappeler la genèse du CLUSIR Nord de France ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Le CLUSIR Nord de France est une association Loi 1901, basée dans la région Hauts-de-France, qui se compose d’une cinquantaine de membres, responsables sécurité des systèmes d’information issus de PME régionales et de grandes entreprises, experts en sécurité, universitaires et institutionnels. L’objectif de l’association est de favoriser les rencontres, la réflexion et la sensibilisation, ainsi que les échanges d’expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de la sécurité numérique. C’est avant tout un cercle de confiance, au sein duquel chaque professionnel peut partager ses problématiques, mais aussi apporter au groupe ses compétences, son expérience et ses bonnes pratiques de sécurité.

Pour ce faire, le club se réunit en moyenne une fois par mois lors de conférences ou de tables rondes, autour de sujets d’actualité ou étant au cœur des préoccupations de nos membres. Les thèmes abordés sont divers et variés. En voici quelques exemples : la gestion de crise, l’Internet des objets, panorama et gestion de la menace, DevSecOps, la Blockchain, le Bug Bounty, ou encore les réglementations en place ou à venir… Nous avions par exemple en 2018 organisé une conférence sur le thème « RGPD : 6 mois après ».

GS Mag : Quelles sont les particularités du CLUSIR Nord de France ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Les membres du CLUSIR Nord de France s’engagent à promouvoir une politique active de sécurité dans leurs entreprises ou organisations. De plus, chacun d’entre nous signe une charte de confidentialité. Chaque membre du CLUSIR Nord de France peut ainsi partager librement ses problématiques et opinions, sans langue de bois, lors de nos réunions. Cela nous permet également d’assister à certaines présentations inédites, les conférenciers n’étant pas bridés par leur communication ou la présence de médias.

Le CLUSIR Nord de France peut également s’appuyer dans sa démarche sur ses relations institutionnelles, comme par exemple avec l’ANSSI. Cela nous a d’ailleurs permis de bénéficier en avant-première d’une présentation de la nouvelle méthode EBIOS Risk Manager en juin dernier. C’est également le cas avec la Gendarmerie nationale, qui est venue nous présenter le dispositif CYBERGEND au cours de l’année passée.

Le CLUSIR Nord de France a, en outre, eu l’occasion de participer à la préparation du kit de sensibilisation initié par le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr. Ce kit vise à sensibiliser aux questions de sécurité du numérique et à partager les bonnes pratiques. Lors de cette phase préparatoire, nos membres ont ainsi pu expliquer ce qu’ils attendaient en termes de contenus de sensibilisation en tant que RSSI.

GS Mag : Quelles sont les principales préoccupations de vos membres actuellement ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Les principales problématiques qui se posent actuellement au sein de nos entreprises membres sont liées à l’évolution de la réglementation et de la conformité légale, à la sécurité des API et des environnements Cloud, multi-Clouds, Docker… Le positionnement des équipes sécurité, comme étant des divisions de l’IT, s’avère également problématique dans bon nombre d’entreprises, car pouvant engendrer des problèmes de hiérarchie et de gouvernance. La sécurité ne doit plus être perçue aujourd’hui comme une discipline de l’informatique.
Les grands sujets d’actualité, comme l’intelligence artificielle ou la blockchain, font certes quant à eux régulièrement la Une dans les médias ou lors d’évènements, mais ne sont pas des problématiques que nous pouvons observer pour le moment sur le terrain, dans la réalité des entreprises.

GS Mag : Quels sont vos objectifs au FIC ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Le CLUSIR Nord de France est présent tous les ans au Forum International de la Cybersécurité sur le pavillon de la région Hauts-de-France. Cet évènement représente pour nous chaque année un point d’ancrage permettant à tous les membres de l’association de se retrouver, de faire le bilan de l’année passée, mais aussi de lancer l’année et les projets à venir. C’est également l’opportunité de parler de notre Assemblée générale, qui se tiendra au mois de février.

GS Mag : Que réserve 2019 pour les membres du CLUSIR Nord de France ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Nous avons d’ores et déjà planifié l’agenda de nos réunions mensuelles pour l’année. Par contre, certains thèmes restent encore à définir, en fonction de l’actualité et des retours d’expériences de nos membres. Nous allons également réfléchir à la manière dont nous pourrions faire intervenir nos 9 offreurs adhérents sur leur expertise en 2019.
Nous souhaitons également, dans la mesure du possible, pouvoir rééditer cette année, en plus de nos réunions mensuelles, l’organisation d’une demi-journée de conférences sur un thème spécifique, comme nous l’avions fait en octobre 2017 sur le SOC (Security Operation Centers).

GS Mag : Enfin, quel message clé le CLUSIR Nord de France souhaite-t-il faire passer ?

Joseph Graceffa et Bertrand Méens : Continuons à collaborer et à travailler ensemble, comme on le fait depuis 18 ans, et à faire évoluer notre conscience commune. L’écosystème de la cybersécurité ne peut grandir qu’à travers le partage. C’est la force du CLUSIR Nord de France, mais aussi celle de notre écosystème national.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants