Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Barracuda Networks : Vols de données bancaires, Le malware Dridex revient en France, que peuvent faire les entreprises pour se protéger ?

octobre 2015 par Barracuda Networks

Deux semaines après l’annonce de l’arrestation du principal administrateur présumé de Dridex, l’un des plus grands botnets bancaires du monde, le malware a refait son apparition et cible en grande partie la France. Plus de 60 tentatives d’attaques ont été répertoriées envers des entreprises françaises au cours des cinq derniers jours.*

Repéré en novembre 2014, le malware a infecté des entreprises dans plus de 26 pays, engendrant de grosses pertes financières : 10 millions de dollars détournés aux US, 20 millions de livres sterling au Royaume-Uni. En France, l’ampleur des attaques Dridex par phishing a poussé le CERT-FR (centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques) à publier une alerte pour mettre en garde les entreprises françaises.

Wieland Alge, Vice-Président & General Manager EMEA chez Barracuda Networks, livre ses conseils aux entreprises françaises :

« Les entreprises, tout comme les particuliers, devraient s’inquiéter de la réapparition du malware Dridex. Principalement utilisé pour récolter les données bancaires, il s’agit d’une menace sérieuse ayant déjà fait ses preuves dans de nombreux cas de fraudes.

Le malware Dridex se répand grâce à l’envoi massif, via un botnet, d’email de phishing. Ces emails - comportant un document en pièce jointe - ont souvent l’air légitimes, ce qui accroit considérablement les risques de tomber dans le piège. Avec l’envoi d’emails sur les adresses professionnelles, mais également sur les adresses personnelles, les employés peuvent également tomber dans le piège en consultant leurs boites mails personnelles au travail - permettant ainsi au malware d’infecter le réseau de l’entreprise.

Au delà de la mise en place de systèmes de sécurité efficaces, il faut donc que les entreprises et leurs employés soient extrêmement vigilants et se méfient des emails inattendus reçus, notamment lorsqu’ils contiennent une pièce jointe. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants