Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Atos a orchestré avec succès le cloud pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020

septembre 2021 par Emmanuelle Lamandé

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 s’est révélée inédite en raison de la pandémie de COVID-19. Atos, partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, a permis à des milliers de fans de partager l’expérience des athlètes en orchestrant et en sécurisant l’ensemble des systèmes informatiques de l’événement.

Année après année, Atos s’efforce de réduire l’impact environnemental des Jeux Olympiques et Paralympiques notamment grâce à une migration complète de l’ensemble des systèmes vers le cloud. Atos a mis en œuvre des pratiques innovantes de travail en s’appuyant principalement sur les technologies les plus récentes pour gérer à distance l’intégralité des tests, homologations et répétitions. De plus, le Groupe a consacré beaucoup d’efforts à la réduction de près de 50 % du nombre de serveurs physiques. Ce nouveau modèle de déploiement a permis de réduire la consommation d’énergie, l’émanation de chaleur, la quantité d’infrastructures matérielles gourmandes en ressources ainsi que le nombre de collaborateurs devant se rendre sur le site concerné[1].

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 en chiffres

- 100 % d’applications stratégiques hébergées dans le cloud Atos
- 878 épreuves avec une transmission quasi instantanée des résultats aux fans, journalistes et diffuseurs
- Des milliards de spectateurs
- 200 000 heures de tests techniques
- Réduction de près de 50 % du nombre de serveurs physiques par rapport aux éditions précédentes (de 250 serveurs pour Rio 2016 à un peu plus de 130 pour Tokyo 2020)
- 67 millions d’utilisateurs pour le site Web officiel des résultats des Jeux
- 49 510 bénévoles acceptés via le portail dédié
- 535 000 accréditations émises – ayant également servies de documents officiels pour l’entrée sur le sol japonais

Les systèmes mis en place pour l’événement ont géré de nombreuses données personnelles sensibles à travers le monde. Atos a sécurisé l’intégralité de l’infrastructure informatique des Jeux Olympiques et Paralympiques, grâce à son savoir-faire dans le domaine de la sécurité digitale, en utilisant des outils d’analyse de données en temps réel. Ses équipes d’experts en cybersécurité ont surveillé en permanence les systèmes et les réseaux depuis un Centre de Sécurité (Security Operations Center, SOC), en collaboration avec une équipe CSIRT (Computer Security Incident Response Team). Tous ont étroitement travaillé avec les experts en technologies et solutions métier Atos du Centre des Opérations Technologiques (Technology Operations Center) à Tokyo.

Atos soutient également activement le mouvement #WeThe15 lancé par le Comité International Paralympique, la campagne la plus importante de l’histoire consacrée au handicap et à l’inclusion. Le Groupe a ainsi renforcé son équipe de collaborateurs dédiée aux personnes en situation de handicap et leurs proches, et s’engage à faire de l’inclusion un combat majeur.

En route pour Pékin 2022 et Paris 2024

Pour la première fois dans l’histoire, les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver se dérouleront seulement 5 mois après la fin de l’édition d’été, ce qui représente un véritable défi en termes de préparation. Les équipes d’Atos sont déjà sur site à Pékin, impatientes de mettre leur capacité d’innovation au service de l’organisation de la prochaine édition. Atos se prépare également activement aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 qui se dérouleront à Paris.


[1] 50 % de réduction des déplacements des équipes opérationnelles vers le Centre des Opérations Technologiques (Technology Operation Center) à Tokyo.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants