Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Alain Takahashi, Hermitage Solutions : les entreprises doivent redoubler de prudence quant à la protection de leur patrimoine informationnel

février 2014 par Emmanuelle Lamandé

Hermitage Solutions était doublement présent sur cette 9ème édition d’IT Partners : d’une part pour mettre en avant son portefeuille de solutions sécurité et conforter sa présence sur ce marché, d’autre part, pour accompagner le lancement de son nouveau partenaire, Scale Computing, sur le marché français. Pour Alain Takahashi, Gérant de Hermitage Solutions, les entreprises doivent encore et toujours redoubler de prudence quant à la protection de leur patrimoine informationnel.

Global Security Mag : Que présentez-vous à l’occasion d’IT Partners ?

Alain Takahashi : Cette année, Hermitage Solutions est présent sur deux stands. Tout d’abord, nous accompagnons notre nouveau partenaire Scale Computing (Hall Infrastructures), qui profite de cet événement pour lancer son offre HC3 sur le marché français. Cette société américaine, créée en 2007, propose une technologie de rupture, comme l’était par exemple l’UTM à l’époque. En effet, HC3 est un système innovant de virtualisation conçu pour les PME, qui intègre à la fois serveurs, stockage et virtualisation dans un datacenter in-a-box, simple à administrer et à prendre en main. HC3 a été conçue pour offrir les avantages de la virtualisation à ceux qui ne l’ont pas encore adoptée en raison des coûts et de la complexité de tels projets. Cette offre représente un intérêt certain pour les revendeurs, notamment pour :
- Les revendeurs qui ont des clients avec des budgets limités ;
- Ceux qui arrivent après la bataille VMware et qui n’ont pas encore bâti leur offre de virtualisation ;
- Les revendeurs qui ont déjà une offre basée sur une infrastructure VMware, mais qui ont des clients ayant besoin d’un produit plus simple et plus facile à mettre en œuvre.

Nous sommes également présents dans le hall logiciels et services, afin de mettre en avant notre partenaire Sophos UTM, mais aussi l’intégralité de notre portefeuille sécurité : Clearswift, Ironkey, iStorage, PointSharp, SafeXs et tripwire. Parmi les autres nouveautés, Hermitage Solutions a également élargi son offre ces derniers mois dans le domaine de la virtualisation et du réseau, et distribue désormais :
- jetNEXUS, une solution de répartition de charge et d’accélération des applications. Cette société britannique combine, via cette offre, la répartition de charge de la couche application (ou répartition de contenu), la compression, le déchargement SSL ainsi que la mise en cache de contenu.
- Naverisk : cette société néo-zélandaise propose une solution de supervision centralisée et de gestion des postes à distance 100% Cloud. Ce logiciel de supervision et d’assistance utilisateur en mode SaaS « tout en un » permet aux fournisseurs de services informatiques d’automatiser et optimiser leurs prestations. L’originalité de cette offre dédiée aux PME réside notamment dans son modèle 100% Cloud, two-tier, avec un modèle de facturation intéressant pour les petites et moyennes entreprises.

Ces deux offres originales, ainsi que celle de Scale Computing, sont à la périphérie de notre gamme sécurité. En effet, depuis son origine, Hermitage Solutions s’évertue à lancer des produits innovants dans le domaine de la sécurité. Tout en continuant dans cette optique, nous souhaitons également élargir notre offre vers l’infrastructure, afin de trouver de nouveaux leviers de croissance.

Global Security Mag : Comment évolue le marché français de la sécurité, selon vous ?

Alain Takahashi : Le marché de la sécurité n’est pas encore suffisamment développé en France, contrairement aux marchés britannique ou américain par exemple. Le marché de la sécurité français ne représente actuellement que 10% du marché britannique. Cela s’explique notamment par une prise de conscience et une réglementation encore trop faibles aujourd’hui. L’incident récent d’Orange en est d’ailleurs l’illustration : même s’il y a eu information et notification, aucune amende n’a été prononcée à l’égard du groupe. Aux Etats-Unis par exemple, l’entreprise aurait déjà été sévèrement sanctionnée pour ce type d’incident. Sans compte que tant qu’il n’y aura pas d’incident majeur, il n’y aura pas d’évolution des mentalités en France.

GS Mag : Quels sont vos objectifs sur le salon ?

Alain Takahashi : D’une part, IT Partners nous permet de conforter notre présence sur le marché de la sécurité, mais aussi de rencontrer l’ensemble de nos clients et prospects. Nous espérons également recruter de nouveaux partenaires, qui viendraient enrichir notre réseau composé actuellement de 250 partenaires actifs.

D’autre part, cet événement est l’occasion pour Hermitage Solutions d’accompagner le lancement de Scale Computing sur le marché français. C’est d’ailleurs le premier salon sur lequel l’entreprise est présente en France.

GS Mag : Quel message clé souhaiteriez-vous faire passer ?

Alain Takahashi : Prudence, prudence, prudence à tous les niveaux. La sécurité représente un volet important pour pallier les risques de défaillance de votre structure, et fait partie de l’hygiène informatique. Assurez les arrières de votre entreprise, et restez vigilants quant à vos actifs, votre propriété intellectuelle et vos concurrents.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants