Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

5è RIAM : le vol des laptops, véritable fléau des entreprises

mai 2009 par Emmanuelle Lamandé

Les vols de PC portable ne cessent de s’accroître et sont de plus en plus ciblés. Véritable mine d’or pour celui qui en sera l’ « heureux » propriétaire et véritable fléau pour les entreprises qui se retrouvent victimes de fuites d’informations sensibles. Le chiffrement des laptops peut s’avérer une alternative à ne pas négliger, d’autant plus que le mal est parfois plus proche qu’on ne le pense. Olivier Perroquin, PDG d’Utimaco, et l’un de ses clients ouvraient le débat à l’occasion des 5è RIAM.

La multiplication du nombre de PC portables n’arrange en rien la quantité de vols ou de pertes des laptops. Les zones de transit (hôtel, aéroport, train, …) et le trajet entre l’entreprise et le domicile du salarié sont particulièrement sensibles.

La protection de ce parc représente donc aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises, surtout pour les postes des collaborateurs qui transitent régulièrement avec des données sensibles. C’est ainsi que ce RSSI du monde de l’industrie a opté il y a trois ans pour une solution de chiffrement total des disques des utilisateurs les plus exposés. Sur un parc de 6.000 laptops environ, ¼ sont aujourd’hui chiffrés.

Son choix s’est porté sur la solution Safeguard Enterprise d’Utimaco. La certification de cette solution par la DCSSI était pour lui un gage de confiance.

Le vol interne, une réalité ?

Un autre RSSI présent dans l’assistance, ayant également opté pour le chiffrement des laptops dans son entreprise, remarque que depuis la mise en œuvre de la solution d’Utimaco, le nombre de pertes ou vols de PC portables a diminué dans son entreprise. Simple coïncidence ? La question mérite en tous cas d’être posée. Les entreprises ont aujourd’hui conscience que la menace interne est une réalité, y compris en ce qui concerne la disparition des laptops.

Safeguard Enterprise s’articule autour de plusieurs modules : le centre management qui distribue la politique, Device encryption (chiffrement global du disque), File and Folder Encryption (chiffrement de fichiers partagés), … Olivier Perroquin a tenu à rassurer ses clients sur le rapprochement récent entre son entreprise et Sophos : « nous sommes complémentaires dans nos offres, sauf pour le module DLP qui devrait être refondu prochainement. Il existe une synergie entre les solutions, avec pour même objectif de simplifier l’administration. Sophos a une vision 24/24, ce n’était jusqu’alors pas notre cas. Dans un délai proche, nous allons également nous positionner sur ce modèle 24/24 ».


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants