Search
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Tenable Network Security la première entreprise de gestion de vulnérabilités à obtenir une certification de sécurité premier niveau (CSPN) de l’ANSSI

janvier 2017 par CLEMENT OLIN

Tenable Network Security®, Inc., leader mondial dans la gestion de vulnérabilités, annonce aujourd’hui l’obtention d’une Certification de sécurité de premier niveau (CSPN) de sa solution NESSUS Manager v6.7 délivrée par l’ANSSI (Agence Nationale Française de la Sécurité des Systèmes d’Information), ce qui confirme qu’elle atteint un haut niveau de robustesse.

A ce jour, Tenable est la première entreprise dans la gestion de vulnérabilité à obtenir une CSPN. La solution Nessus Manager v6.7 de Tenable a résisté au protocole d’évaluation exigeant d’un laboratoire d’expertise indépendant (CESTI) agréé par l’ANSSI.

Le but d’une telle certification est de faire évaluer, par un laboratoire indépendant et agréé par l’ANSSI, la robustesse d’un produit et garantir ainsi aux organisations un premier niveau de confiance.

Cette certification est non seulement le résultat d’une volonté de positionner les solutions Tenable au meilleur niveau mais aussi de prouver sa sécurité auprès de ses clients et partenaires.

L’obtention de cette CSPN positionne Tenable comme un constructeur de confiance de la gestion de vulnérabilité le plus avancé dans le domaine et renforce le succès de toute son offre de gestion complète des vulnérabilités à tous les niveaux : sur un ordinateur portable, dans le cloud, ou local.

Tenable fournit en effet un scanner de vulnérabilités à la pointe de la technologie, qui a déjà été adopté par des millions d’utilisateurs à travers le monde. Il détecte tous les éléments actifs d’un réseau d’entreprise, et informe de façon claire et précise de leurs vulnérabilités, en hiérarchisant en temps réel les priorités d’intervention.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants